Juste un comparatif pour montrer comment deux typos différentes suffisent à changer l’ambiance d’une couverture.

couvcomp

17
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

17 comments

  1. phyrezo says:

    clairement la deuxième

  2. croisillon says:

    Bonjour,
    Je dirais titre de la deuxième aussi, mais auteur et mention ”roman” de la première

  3. Farid says:

    Clairement la première dans laquelle le texte en gras (plus visible) marque l’empreinte pesante de l’Homme sur la terre.

    Bonne chance.

  4. jylem says:

    thierry
    il me semble plus qu’étonnant mais tu as du le faire exprès qu’il n’ y ait pas de mention d’Ératosthène en couv
    jy

  5. Personne le connait, personne ne sait prononcer son nom… ça nous paraît pas une bonne idée, sinon j’aurais tout simplement titré Eratosthène !

  6. charlie says:

    Je les trouve un peu ringardes (sans vouloir être désagréable).
    C’est le motif (quel qu’il soit) pleine page que je n’aime pas. Pourquoi pas un encadré, ou un bandeau ?
    (J’ai indesign qui plante chez moi alors je n’arrive pas à faire l’essai que je voulais avec la couv 1).
    En gros, je voulais tenter sur fond blanc un bandeau avec ton visuel (l’herbe et le ciel ou un autre) et au-dessus titre/en dessous auteur. Ou l’inverse.
    Si je déplante je le fais 🙂

  7. Henri A says:

    Charlie, la vraie ?
    Serait-ce possible de savoir pourquoi on ne peut plus te lire nulle part ? Ou pas ?

    A Thierry : demandes à Lény, cela ne risque pas d’être ringard avec lui.

  8. charlie says:

    @ Henri : parce que je n’écris plus nulle part, c’est une bonne raison 🙂
    Mais je reviendrai… (et je ne serai sans doute pas contente)

  9. Iza says:

    Hé !!! coucou Charlie, tu nous manques !!! bises à toi et aux tiens !

  10. Ancien qui passe says:

    “Charlie, la vraie ?”

    Les freemen sont déjà une espèce dangereuse, pour laquelle exceptionnellement l’essentialisme a droit de cité pour les condamner en bloc…

    Si maintenant débarquent des freemen fantômes, qui plus est semi-femelles cachant leur sexe faible sous une dénomination androgyne par honte de leur féminité…

    Il n’y a plus qu’à appeler le chevalier Fillias au secours.

  11. J Charlie says:

    aaaaaah, ca fait chaud au coeur iza, merci 🙂

  12. J says:

    oh!!!
    demian… voyons…

  13. Henri A says:

    A J :
    Ce sont des private joke ( un peut hard en effet ) entre freemen. Tu tombes souvent à coté.

  14. J says:

    oooh, en tombant à côté je trouve parfois autre chose…

    quel dommage que ces freemen soient aussi… enclavés. 🙂
    faut coucher pour rentrer?

  15. Ancien qui passe says:

    “Mieux que n’importe quel discours, un chiffre résume l’ampleur du choc auquel est soumise l’Amazonie : 17 % de la forêt ont été détruits en cinq ans, entre 2000 et 2005.”

    http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/01/29/la-foret-amazonienne-toujours-plus-devastee_1147962_3244.html

    Les freemen ils n’avaient pas parlé de racheter des parcelles d’Amazonie, plutôt que de juste râler contre le système ?

  16. J says:

    🙁
    si tu as les infos complémentaires et nécessaires pour réfléchir autrement qu’avec ses tripes, cad chiffres 2005-2008 (tendance récente donc), et éventuels actions de replantage ou autre entamés plus oui moins récemment, je prends.

Comments are closed.