David Réguer à l’honneur

J’ai rencontré David lors d’un weekend de septembre 2007, peu avant de déclarer que le militantisme était l’école de la médiocrité. Mais je ne pensais pas à David, au contraire, il fut mon rayon de soleil lors de mon séjour chez les militants du Modem et je n’oublierai pas notre après-midi sur la plage. Si je parle de David, c’est parce qu’il vient de sortir deux livres. Dans le premier, Blogs, Médias sociaux et Politique, il décrits l’évolution de la face médiatique et politicienne du cinquième pouvoir. Dans le second, un roman, Tout sauf anonyme, il se moque de ceux qui bataillent pour avoir plus d’amis que les autres sur le net et ailleurs et sont prêts à tout, même à sacrifier leur famille, pour gagner la reconnaissance universelle.

65
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

65 comments

  1. Z says:

    L’homme qui a co-produit le Six35…

    Aussi nul que c’était prétentieux.

    Ce serait bien que tous ces mecs qui critiquent le système se soucient un peu plus de la qualité de ce qu’ils proposent en alternative.

    Il est évident qu’une économie culturelle qui repose sur l’utopie de la gratuité a bien du mal à produire un audiovisuel de qualité.

    A part ça, il avait plutôt l’air sympathique, ce David … mais le six35 c’était vraiment de la merde prétentieuse. Bien à l’image de ce qu’est devenu le Modem et Bayrou.

  2. Réguer says:

    Hello Axel, merci pour “l’air sympathique” , c’est un début 🙂

    Pour s35, tu as raison, ce n’était pas top, on est tous d’accord là-dessus mais on a essayé. Et pour ta gouverne, je n’ai pas été très impliqué sur le contenu. en revanche, je ne regrette pas, c’était une bonne expérience de participer à ce projet.

    Bon, j’espère que tu seras plus indulgent pour le reste, ton avis m’intéresse tout autant que celui des autres

    A+ Axel, David

  3. Henri A says:

    Il faut arrêter de détruire l’anonymat de ….chose. C’est très important pour lui, voire dangereux.

  4. Z says:

    “mais on a essayé”

    Je n’ai jamais rien eu contre le fait d’essayer, 🙂

    mais contre l’incroyable prétention verbale qui accompagnait l’essai.

    (Mais ça c’est typique de Nicolas V.

    Il a refait le coup avec le portail LesDemocrates.fr, en le présentant à la presse comme un truc révolutionnaire, alors que ça existait déjà avant dans d’autres partis, et que le suivi est assez nul.

    On a vu l’effet foudroyant du site “méga média social” … sur le score du Modem. 🙂 )

    Bienvenue à tous les essais, à la condition qu’ils ne fassent pas trop dans la “survente”, car c’est prendre les gens pour des gogos à qui l’on refourgue un aspirateur pourri…

    Bonne journée.

  5. Les artistes créateurs ne sont pas des putes says:

    Le Modem, le 5ème pouvoir, Agoravox, le PS, tout ça c’est des révolutions de vieux : le monde sera différent, vous êtes dépassés.

    Tous ces partis et journaux sont en train de mourir. C’est l’évidence.

    Ah ! j’oubliais Marianne JFK et Médiapart, tous dans la fosse des désinformateurs.

  6. J’aime quand Demian parle à ma place.

  7. Ça semble intéressant. Il faudra integrer le coup médiatique de Home pour les verts.

    > le militantisme était l’école de la médiocrité

    Peu importe sa médiocrité, Sarkozy.zy est bien devenu président RF alors ?
    C’est comme Bush Junior, un espoir pour tout les c…

    Ensemble tout devient possible. Avec son oreillette invisible “made in France”, il a les traductions en directe des débats en anglais.

    Être militant ça permet de voter pour le candidat d’un parti QUAND il y a plusieurs candidats ce qui ne fut pas le cas de l’UMP. Au lieu d’1 vote sur des dizaines de millions d’électeurs c’est 1 vote parmi des dizaines de milliers de militants. C’est une 1ere étape avant d’être candidat local, leader d’un courant puis candidat national du parti. Sarkozy a commencé jeune comme militant RPR.

  8. Z says:

    “Il faudra integrer le coup médiatique de Home pour les verts.”

    Arrêtons avec ça.

    Europe Eco était créditée de 15,5 % AVANT LA DIFFUSION DE HOME.

    Home a joué sans doute un peu à Paris, et pour au maximum 1 à 2 % en France.

    Il n’y a que Nicolas Voisin qui fait 20 twits sur le sujet, gonflant l’effet Home

    pour trouver une excuse au leader maximo dont il assure la propagande (Bayrou),

    et pour camoufler l’échec complet de son média social né vieux “LesDemocrates.fr”, qui n’a créé aucune dynamique démocrate.

    Si Home a tant été vu, c’est parce qu’il y avait déjà une montée écolo.

    Et comme Bayrou était tout occupé à parler de Sarkozy, il n’a tiré aucun bénéfice de la branche écolo du Modem.

    Que ce film ne serve pas d’excuse à Bayrou,

    qui paie son antisarkozysme primaire et non constructif avant tout,

    + la nullité de ses communicants Web, eux-mêmes des obsédés de l’anti-sarkozysme primaire et non constructif.

    Ces mecs passent leur temps à effacer les commentaires critiques au lieu de les prendre en compte.

    S’ils n’avaient pas nommé “trolls sarkozystes” ceux qui, depuis mai 2007, leur disaient que l’anti-sarkozysme n’est pas une politique, aujourd’hui ils n’en seraient pas là.

  9. > 1 à 2 % en France.

    C’est déjà pas mal au niveau national.
    J’ai pas suivi cette campagne EU juste les résultats et qq articles de presse.

    Sinon je suis d’accord sur la stratégie politique qu’il vaut mieux faire un bilan critique de la situation et rapidement proposer son alternative et ses choix pour y remédier. S’appesantir trop longtemps sur le bilan négatif sans donner assez d’espoir pour l’avenir a sans doute démotivé une partie des électeurs du PS et du Modem pour voter.

  10. Z says:

    “C’est déjà pas mal au niveau national.”

    Sur 16 ce n’est pas énorme.

    On ne peut pas dire que Home a changé la campagne, elle était jouée avant.

    Et puis Home aurait très bien pu profiter au Modem, si le Modem n’avait pas centré son message sur Sarkozy. Il y a quand même bcp d’écolos au Modem.

    La grosse erreur c’est vraiment d’avoir cru qu’il suffisait de créer un front des anti-Sarko.

  11. @Z
    C’est un facteur parmi d’autres que j’ai relevé mais suffisamment important pour s’y intéresser.

    D’accord sauf que 1% peut suffire a changer une élection majoritaire nationale. On aurait presque UMP – Vert au second tour après le fameux UMP – FN. Je sais bien que le vote national sera différent déjà avec une meilleure participation que 40.5%.

    Il faudrait regarder aussi l’impact de Home au niveau européen avec sa diffusion simultanée dans plusieurs pays.

  12. Z says:

    “1% peut suffire a changer une élection majoritaire”

    Bien sûr. Dans un autre contexte, cet effet Home aurait pu changer une élection.

    Mais dans ce contexte précis on a juste une légère amplification.

    A part pour les champions de la mauvaise foi, ce n’est pas Home qui a fait perdre Bayrou.

    Sondage réalisé les 3 et 4 juin,
    par TNS Sofres/Logica pour Le Monde, Radio France et France télévisions :

    Europe Ecologie 15,5 %

    Sortie de Home : 5 juin.

  13. Phyrezo says:

    Il faut bien l’avoué, Bayrou a été nul.

    Completement megalo, orientant la campagne “européenne” uniquement sur des problème nationaux, genre l’europe je m’en contrefous, moi ce que je veux c’est 2012. Aucune proposition, aucune vision, c’etait pourtant ça qui l’avais fait monté en 2007, que de la critique du sarkozysme.

    Pour ce qui est de Home:
    Pinault (PPR), un bon pote de sarko, en tant que financier principal, n’a-t’il pas influer sur la date de diffusion ? YAB avouant d’ailleurs qu’il avait du aller très vite sur la fin pour tenir les delais qu’on lui imposait.

    S’il y une chose que Sarkozy fait extrêmement bien, c’est d’achever le PS.

    Mais lui, ne comprends pas cette polemique, et d’un coup accorde beaucoup d’importance à l’écologie

  14. http://www.lemonde.fr/elections-europeennes/article/2009/06/08/le-film-home-agent-electoral-des-ecologistes_1203902_1168667.html
    Yann Arthus-Bertrand a rappelé que la date de diffusion de son film avait été décidée “il y a deux ans”. Home a pu aider “aussi bien l’UMP, qui a un bon ministre de l’environnement, que les Verts, qui sont mes amis et pour qui je vote depuis René Dumont“

    il y a 2 ans, on connaissait la date des elections UE comme je connais déja la date des prochaines élections françaises en mai 2012.

    L’écologie c’est bien joli mais avec la crise financière et économique qui vous tombe dessus, vous avez d’autres priorités et les Nicolat Hulot, Yann Arthus-Bertrand sont plutôt nuisible (à court terme) qu’autre chose en divisant le vote de l’opposition. Il faut arrêter un peu avec la paranoïa environnementale. Dans un hôtel parisien, j’étais halluciné avec les pancartes sur la chasse d’eau et interupteur de lumière. Ils sont fous ces gaulois ! 😆

  15. Z says:

    Yann Arthus-Bertrand a tout intérêt à dire que son film a eu un impact.

    Mais la vérité c’est que deux jours avant son film, Europe Ecolo était crédité de 15,5 %, et après le film ils ont fait 16%

    Rien de plus.

  16. @Z
    Je suis d’accord avec plusieurs points de ton discours mais n’oublie pas qu’une prévision n’est qu’une prévision. C’est déjà arrivé que les verts soient plus crédité que le score final. Regardes les précédentes elections UE.

    Et puis il y a le charisme de Daniel Cohn Bendit, le trublion de mai 68. 🙂 Quel parcours !

  17. Phyrezo says:

    @Z

    et le PS étais crédité de combien ? Ou sont-elles parties les voix ?

  18. Oui juste.
    Combien était crédité le PS, le 3 et 4 juin ?

    19% d’apres mes recherches. Résultat 16.5%

    Modem crédité 12.5% le 3-4 juin. Résultat 8.4%
    -4 points sur 12 c’est beaucoup.

    J’ai un contact prof. qui s’interresse aux énergies renouvelables et l’environnement (plutôt modéré politiquement) qui m’a fait un bilan positif en matiere écologie de l’équipe au pouvoir.

    J’ai l’impression qu’après la peur reliée à la sécurité dans les banlieux via le traitement médiatique il y a qq années sur TF1 on ait utilisé cette fois la peur reliée à la crise environnementale dans un objectif electoral similaire. C’est juste une idée qui demande à être exploré.

  19. Unknown says:

    T’inquiète pas…comme le dit YAB “il est trop tard pour être pessimiste”…plus que dix ans à tenir avant de voir où en est cette peur. Sale temps pour le mois de juin. 🙂

  20. Z says:

    Pour le PS, beaucoup de militants pro Ségolène Royal avaient appelé à voter Europe Ecologie.
    Rien à voir avec Home.
    Vote sanction de Martine Aubry.

    “Modem crédité 12.5% le 3-4 juin. Résultat 8.4%
    -4 points sur 12 c’est beaucoup.”

    ça c’est l’effet du pétage de plomb de Bayrou sur le plateau d’A vous de juger.

    Repris ensuite par tous les médias.

    Lire par exemple sur le blog de l’ex-Modem Laure Leforestier sa décision de voter Europe Ecologie suite à cette attitude de Bayrou:

    (et on peut difficilement la qualifier de troll sarkozyste):

    http://laureleforestier.typepad.fr/blog_de_laure_leforestier/2009/06/lh%C3%A9sitation-nest-plus-de-mise.html :

    “Ce que François Bayrou a révélé de lui-même hier sur le plateau de France 2 lors du débat « A vous de juger » est pour moi inacceptable.

    Je déplore que le débat ait ainsi été détourné par des arguments de caniveau, que l’animosité de François Bayrou à l’encontre de Nicolas Sarkozy soit si aveuglante, et que tout cela se soit joué au détriment des enjeux réels du scrutin européen.

    Si hier j’hésitais encore quant au bulletin que je glisserai dans l’urne dimanche, aujourd’hui le doute n’est plus possible. Il est fort dommageable pour les têtes de liste Modem, qu’en dépit de leurs qualités elles aient à pâtir des frasques de leur leader. Mais je ne peux plus conforter, malgré tout le respect et toute l’estime que je porte à Corinne Lepage, un parti dont le chef use de ficelles populistes aussi écœurantes.

    Dimanche, mon vote ira à Europe Ecologie. “

  21. @Z
    Je viens de voir le Clash entre Cohn Bendit et Bayrou. 🙁

    Ca conforte mon opinion sur Cohn Bendit, son charisme et son franc parler. Bayrou est mauvais que se soit la forme ou sur le fond. Cohn Bendit l’a un peu bousculé en se défendant de cette allusion douteuse de connivence.

    “écœurantes, ignobles”

    Tout cela est excessif et émotionnel mais c’est décevant. je retrouve un peu le Bayrou coincé du gouvernement Chirac.

    Ah la la, tout ça manque d’humour et de sourire …
    Bon j’ai pas le choix, Superdupont doit rentrer pour reprendre les choses en main. 😀

  22. Z says:

    @ Paul

    Ce qui est frappant dans cet échange, c’est l’insistance de Bayrou à lire le texte de Sarkozy.

    Ce mec est là devant les Français, et il n’a rien d’autre à dire, que de lire du Sarkozy.

    Il pense sans doute qu’on n’entend pas assez Sarkozy ?

    Bayrou n’arrive plus à concevoir la politique autrement qu’en parlant de Sarkozy, il n’existe que par lui.

    Dans A vous de juger, le pire cétait la fin de l’émission : Bayrou était en grande connivence avec Marine Le Pen, éclatant de rire avec elle, empêchant le responsable de l’Institut de sondage de se défendre :

    c’était l’horreur dans toute son horreur.

    On ne sait pas si Bayrou faisait davantage figure de plouc que de démago-poujadiste, en tout cas il faisait pitié, écoeurant de malhonnêteté, ne laissant pas même l’accusé se défendre : il fallait pendre les sondeurs, qui osaient annoncer une montée d’Europe Ecologie.

    Et bien sûr Bayrou avait tout faux sur les sondages, mais en le voyant ainsi si proche de Marine Le Pen, si heureux avec elle dans cette lutte démago contre les sondages, riant comme un porc, on sentait à quel point le centre était tombé bien bas, sans projet, sans honneur.

    La vieillesse est un naufrage, et Bayrou est devenu vieux bien vite.

    C’est malheureux parce qu’on a besoin d’un centre en France, mais pas de ce qu’est devenu Bayrou.

  23. @Z
    Oui c’est bien triste mais personne est irremplacable. Il faudrait lui trouver un meilleur orateur, débateur tout en le gardant comme cadre du parti.

    Les français ont besoin rapidement d’une alternative solide si le PS met du temps à se rénover et se moderniser d’ici 2012. M.Aubry me semble meilleur que Sécotine mais avec sa conférence à Rouen (mai 2009) c’est pas encore excellent. On la sent crispé, ridicule avec “mes camarades”, pas assez enthousiaste.
    DSK au FMI. Je ne vois pas qui de charismatique, intelligent et expérimenté est disponible au PS. Delanoe ?

    il vous reste plus qu’a convertir Sarkozy au socialisme moderne. il s’est mis à l’écologie, a condamné les dérives de la déreglementation financiere et a déjà repris en 2007 un vieux slogan du PS : “Tout devient possible”
    😆

  24. Z says:

    “Delanoe ?”

    Delanoé était pas mal mais il s’est cramé tout seul en ratant sa campagne interne au PS. Il est parti trop sûr de lui.

    On critique les élites, mais quand on donne la parole à la base elle ne fait pas des choix fantastiques.

    C’est bien pourquoi il n’y a pas grand chose à attendre du “5e pouvoir” : la base ne vaut pas mieux que la tête.

    Après tout, c’est la base qui fait de TF1 la première chaîne. Alors pourquoi attendre d’elle autre chose ?

    La base n’est pas un remède au sarkozysme, c’est elle qui fait le sarkozysme.

  25. Henri A says:

    Apathie et Barbier qui discutent entre eux.

  26. Z says:

    @ Henri A

    Tu préfères les trios ?

    Cohn-Bendit, Marine Le Pen, Philippe de Villiers:

    C’est énorme, anthologique, ils se renvoient chacun les millions de morts à la tête de l’autre.

    Et Bayrou qui conclut en disant qu’il faut éviter les caricatures, juste avant d’en faire sur les sondages.

    Europe Ecologie vue par Villiers : “Un lanceur de pavés avec un coupeur de récoltes”

  27. Z says:

    Quand on pense à tout le foin que le 5e pouvoir avait fait en 2007, pour obtenir un grand débat entre les candidats, qui aurait donné le même genre de pitrerie.

  28. @Henri
    > Apathie et Barbier qui discutent entre eux.

    😆

    J’aimerai bien savoir de qui tu parles précisément en ces termes.
    N’ai crainte, j’ai rangé mon tomahawk.

    En tout cas, ta vidéo est intéressante sur le contexte des intervenants. Ca me surprend guère. Ca fait longtemps que j’ai les regarde plus ces émissions TV politique française. La dernière fois c’était pour 2007 et ca m’avait surtout ennuyé entre les questions des auditeurs et les réponses de Sécotine ou Sarcozy.zy.

    On se demande ou se trouve les contraintes d’audimat, ou se trouve la subjectivité du présentateur et les intérêt/pression politique.

    @Z
    > On critique les élites, mais quand on donne la parole à la base elle ne fait pas des choix fantastiques.

    🙂

    C’est un peu normal, il y a un mauvais cercle vicieux à sortir d’urgence.

    Avec des élites compétentes qui donnent le bon exemple, il y a un effet de synergie positif qui peut se mettre en place et progressivement sortir de la médiocrité. Idem pour les média de masse. Actuellement ils encouragent la médiocrité. Attention je ne veux pas des intello type précieuses ridicules comme L’observateur mais des gens qui donnent le gout de la connaissance. Je me rappelle d’un journaliste français qui faisaient des émissions de vulgarisation de qualité sur les sciences avec un enthousiasme contagieux. On peut imaginer ce genre de journaliste intelligent pour les émissions et débats politiques.

  29. Z says:

    Sujet du 13h sur France 2 : “les dangers d’Internet”. 🙂

  30. Henri A says:

    A Paul :
    Discuter sérieusement sur des responsables de parti politique, sur des partis politiques, leur campagne, ce qu’ils ont fait, auraient du faire, etc…n’ a d’intérêt que pour des cloportes du style des deux minables que j’ai cité.
    Je ne te compares surtout pas à un minable ni à un cloporte puisque tu n’ai pas payé pour discuter sur ce genre de sujet.

    “C’est un peu normal, il y a un mauvais cercle vicieux à sortir d’urgence.
    Avec des élites compétentes qui donnent le bon exemple, il y a un effet de synergie positif qui peut se mettre en place et progressivement sortir de la médiocrité.”
    Peut-être, pas obligatoirement, mais il faut dire que cette configuration n’a jamais existé, ou en tout cas ces 30 dernières années minimum, en étant charitable.

  31. L'observateur says:

    Apparemment y a un passage à vide sur ce blog… c’est la défaite de Bayrou qui tétanise les autres commentateurs ? 🙂

  32. @Henri,
    Et si j’étais payé pour le faire ? 😀

    Un conseil amical, changes de philosophe et d’humoriste favori, tu y gagneras.
    Concentre toi, davantage sur le positif. Je sais je suis tres critique aussi. J’essaye de me changer progressivement.

    > cette configuration n’a jamais existé, ou en tout cas ces 30 dernières années minimum.

    Je dirais 20 ans environ depuis que TF1 fut privatisé en 1987 et la course à l’audimat à court terme.

  33. L'observateur says:

    http://blog.tcrouzet.com/2008/06/21/les-petites-frappes-du-web/ :
    Ha ! Comme c’était bien dit 🙂 et pas par moi… apparamment on y gagne en farfouillant dans vos archives :-))

  34. Cher observateur,
    C’est étrange mais vu comment tu me fais rire là, bien involontairement, j’ai presque de la reconnaissance. Bizarre, n’est ce pas ? Je suis désolé de t’avoir pris comme exemple de leçon pour ma démonstration du pushing ball mais tu l’avait bien cherché.

    Ne farfouille pas trop dans la merde, tu risques d’y prendre goût. 😆

  35. Z says:

    “Comme c’était bien dit”

    C’était plutôt un article minable où pour se tirer d’une accusation de fond il tentait de discréditer l’accusateur.

    Vieille technique, très basse, qui plaît toujours aux canailles qui font l’opinion.
    La populace aime les lynchages.

    Tiens, ça ressemble à la technique de Bayrou tentant de salir Cohn-Bendit à défaut de savoir argumenter sur le fond…

  36. L'observateur says:

    Pour ta gouverne, savoir agir est toujours mieux que savoir argumenter. En vous comparant tous les deux toi et lui, y a pas photo. Il a toujours fait plus de choses que toi et bien des choses ont changé là où il a frappé.

  37. Z says:

    Agir est à la portée du premier con venu.

    “L’intelligence est la faculté qui fait qu’on s’abstient.”

  38. L'observateur says:

    Alors le premier con venu à toujours fait plus que toi parce qu’il a SU agir.

    “L’ intelligence ne peut s’abstenir lorsque rien n’a été fait”

  39. Z says:

    Tu es sarkozyste alors ?

    Ton culte de l’action est ridicule.

    Le monde est malade de ces actions inutiles.

    Ce qui m’intéresse c’est la qualité du contenu, et pas la multiplication des faits et des bougismes.

  40. L'observateur says:

    Je ne donne pas dans le culte de la personnalité. Le monde est surtout malade de ces rélexions sur la vacuité de l’être qui se prend pour un intellect. Tu ne pourras comparer la qualité que sur les actions déjà faites.

  41. Bon vous arrêtez là, Axel et L’Observateur.
    il faut les deux : la réflexion et l’action. L’un ne va pas sans l’autre.

    Je me contenterai pour l’instant du “savoir argumenter”.
    Merci, c’est toujours ça de pris.
    J’ai un appétit modeste. 🙂

  42. Z says:

    Le monde est objectivement malade des milliards d’agités qui, pour agir, ont épuisé toutes les ressources et pollué tout l’environnement.

    Et là ce n’est pas un jugement de valeur, mais un constat :

    la terre est trop petite pour tant d’actions de tant de milliards d’hommes.

    Alors il n’y a pas d’autre façon de s’en sortir, que de sortir de ce culte de l’action.

  43. L'observateur says:

    @Z :Tiens d’ailleurs, culte de la personnalité que tu viens de développer à longueur de commentaires sur ce fil en ne parlant que de personnalités.

  44. Z says:

    Il y a un monde entre le culte de la personnalité et la négation de la personnalité.

    Le monde est fait de personnalités, il est normal d’en parler.

    Tu ne trouveras aucune solution pour le monde actuel, sans réhabiliter la contemplation.

    Alors si tu commences à dénigrer le contemplatif, tu es mal barré pour aider le monde à retrouver un équilibre.

    A moins de ramener la population terrestre à un milliard d’habitants, on va avoir besoin de contemplatifs, qui sont capables de goûter les beautés du monde sans s’agiter comme des malades “pour agir” et faire valoir leur ego.

    Si 7 milliards d’habitants passent leur temps en TGV “pour agir”, le monde est mal barré niveau pollution.

  45. L'observateur says:

    Le monde est CONCRETEMENT malade des quelques pourcents d’intellects qui demandent à ces milliards d’agités de le faire à leur place et qui se planquent derrière leurs réflexions “y a qua” ,”faut qu’on” ,”jaurais fait ci à sa place” ,”j’aurais pas fait ça à la place de l’autre”, seulement voilà à la place de l’autre vous n’y êtes jamais. Vous la fuyez tant que vous pouvez, en intellectuels que vous êtes.

  46. @L’observateur
    C’est un peu contradictoire ce que tu nous racontes là.
    Et que faisons nous tous ici maintenant à part de discuter au lieu d’agir ?
    Intellectuel tu l’es aussi. Essayes au moins d’être un bon intellectuel.

    Maintenant la plume pour promouvoir certaines idées est assez efficace. Encore faut il avoir un auditoire comme les média de masse l’ont. Le 4e pouvoir vient de là. Tout cela est banal mais il y a besoin de le rappeler.

  47. Z says:

    Il y a beaucoup d’actions qui ne servent à rien, et il n’y a aucune raison de les louer sous prétexte que l’acteur a “agi”.

    L’action n’a rien de noble en soi.

    Prendre le TGV pour se rendre à une réunion n’est pas plus important que de rester chez soi pour voir un bon film.

    En restant chez soi pour voir un bon film, on participe à un mouvement de société qui encourage la création de grandes oeuvres ;
    c’est très utile.

    C’est une participation réelle à l’amélioration structurale de la société.

  48. L'observateur says:

    @ Henri : Qui est ce type qui critique depuis un autre pays ce qui est fait en France et qui profite des idées nationalistes pour planquer sa flemme…

  49. @L’observateur
    Je suis un agent du renseignement français et pour des raisons évidentes de sécurité, je ne peux dévoiler mon identité. En service commandé, mon nom de code est le faucon.
    😆

  50. Z says:

    “discuter au lieu d’agir ?”

    distinction qui d’ailleurs n’a aucun sens.

    Toute parole est une action.

    Et, même, une contemplation peut être une action:

    l’homme qui contemple une oeuvre d’art encourage la création d’oeuvres d’art : il participe à la transformation de la société.

    Le spectateur est un acteur: c’est autour du choix du spectateur que la société s’organise. Elle n’agit que pour le séduire.

    On peut changer le monde rien qu’en changeant d’objet de contemplation :

    Selon qu’on regarde Luc Besson ou Robert Bresson, on agit différemment sur le monde de la production cinématographique, on détermine la production future de telle ou telle catégorie de films.

  51. L'observateur says:

    En ce moment même tu ne contemples pas une oeuvre d’art, tu te contentes de faire la promotion des élites. Qui a dit qu’il fallait succomber au culte de la personnalité pour contempler une oeuvre d’art.
    Oui, l’action n’est pas “noble” en effet. Et c’est bien. La noblesse est un culte de la personnalité. A force de réfléchir, tu confonds entre critique des personnalités politiques et comtemplation d’une oeuvre d’art.
    De plus, ton attaque utilitariste SUR L’ACTION ne TE mêne à rien de concret… As-t’on lu au moins un bouquin venant de toi. Non. parce que tu sens bien que tes idées, tes critiques ne peuvent même pas te servir à écrire quelque chose de construit, puisqu’on dérive dans les méandres de la “comtemplation artistique”.

  52. Henri A says:

    Au professore Paul :
    “Un conseil amical, changes de philosophe et d’humoriste favori, tu y gagneras.
    Concentre toi, davantage sur le positif.”
    Je ne vois pas le rapport avec une certaine philosophie, mon humoriste favori ( Dieudonné ) et le fait de gagner quelque chose. Peut-être un confort intellectuel…
    Le positif et l’action je les réserve à mes proches, c’est déjà pas mal.
    Si les mots pouvaient exploser quand ils sont utilisés de travers, il n’y aurait pas beaucoup de survivants.

  53. L'observateur says:

    Sur ce, bonne fin de journée. J’ai écrit ce que j’ai écrit, sachant que ce sera une agréable bouffée d’oxygène dans ce taudis que vous nous construisez là.
    Y en a qui ne demandent ailleurs.
    @+

  54. @L’observateur,
    Sois un peu aimable avec tes interlocuteurs.

    Tu veux nous faire la promotion de ton livre, vas y ne te genes pas surtout. Un livre de plus ou de moins dans l’ocean de livres qui engorgent les éditeurs et les bibliotheques ne fera pas une grande différence. N’importe quel couillon peut publier un livre aujourd’hui alors si c’est ça ton critère il est tres faible. Que des miliers le lisent ? tres bien, tu passes à “question pour un champion” des millions de gens te voient et t’entendent. Et ensuite ?

    @Henri
    il n’y a pas de rapport.

    mon conseil etait d’ordre général.

    Les mots mal utilisés mouhais je prefere me concentrer sur les phrases et les idées que mon interlocuteur veut exprimer au delà de ses mots. Et même avec cette tolérance là, on s’appercoit des erreurs de raisonnement.

  55. Z says:

    “En ce moment même tu ne contemples pas une oeuvre d’art”

    Les seuls moments où je commente sur les blogs sont ceux où je regarde un film en parallèle.

    Je viens de revoir le Doulos, de Melville, parce qu’on m’avait parlé de la dernière image de Belmondo en roi soleil, et je voulais vérifier un point de construction.

    Le film n’étant pas non plus très dense il se prêtait bien à un surf conjoint sur le blog et à ces quelques commentaires.

    “As-t’on lu au moins un bouquin venant de toi. ”

    Tu es vraiment d’une vulgarité… Il te faut l’OBJET. Sans objet bien estampillé société de consommation, tu es perdu.

    La plupart des livres ne sont pas lus.

    Pas grand monde a lu les bouquins de Thierry.

    Je tiens de source sûre que la plupart des gens qui lisent Thierry sur son blog n’ont pas lu son dernier livre en entier.

    Alors “l’objet livre”, je te le laisse, toi qui a besoin d’objets.

    Le livre appartient à un temps où il était la seule voie pour véhiculer une parole dans l’espace, temps révolu.

    Il peut se justifier encore s’il est très bon, mais de ce point de vue je n’aime que les oeuvres de la maturité. (Je n’ai jamais aimé Rimbaud, les écrivains précoces…)

    Proust a publié son premier livre digne de ce nom à l’âge de 42 ans.
    Bresson son premier film à 42 ans aussi.

    J’ai encore pas mal d’années avant cela, je ne suis pas pressé de publier pour publier.

  56. @Cher Axel
    Applique le comandement #? de Thierry. Ne sois pas altruiste.
    Et surtout pas avec les cons et/ou égoistes.

    Reserves ton action et positif pour toi et tes proches (version légerement modifié de Henri).

  57. L'observateur says:

    @Z : Mais je vais être encore plus vulgaire que cela avec toi. Je n’attends pas seulement l’objet, j’attends aussi l’effort d’imagination qui en est la source pour prouver que l’on ne recopie pas les recettes des autres d’un oeil distrait en passant son temps à commenter les blogs et les actes des autres.
    Je n’attend pas, comme toi, le nombre de lecteurs.
    Pour quelqu’un qui veut échapper à la vulgarité, tu tombes pile dans la pire en faisant l’eloge de la célébrité et du nombre de lecteurs.

    La maturité vient de ce que l’on a agi et réfléchi sur ses actes.
    Compte bien tes années qui passent surtout ! Elles risquent de passer très vite !

  58. Z says:

    @ L’observateur qui donne des leçons sans les suivre

    Tu fais ce que tu condamnes: tu parles, tu parles… Rien de constructif, juste des critiques.

    Commence donc par nous montrer ce que tu as fait, qu’on juge sur pièces, selon ton critère productiviste.

    “l’eloge de la célébrité et du nombre de lecteurs.”

    Un livre qui part au pilon, cela pollue et ça ne sert à rien d’autre.

    C’est toi qui parle de livre :

    l’édition, l’impression et la distribution d’un livre ne se justifie guère si c’est pour avoir 50 lecteurs, et 1000 exemplaires au pilon : autant écrire sur un blog.

    Je déteste ce snobisme qui valorise la publication d’un livre, souvent justifié par rien d’autre que la vanité d’accéder au statut d’auteur, comme si la chose imprimée faisait l’auteur.

    Les librairies sont encombrées de millions de livres qui n’ont pas d’autre justification que la vanité satisfaite de leurs auteurs : “je suis auteur, j’ai publié”.

    Ils sont tellement pressés d’être auteurs, qu’ils publient à toute vitesse, et c’est de la merde, et souvent plein de mensonges, “parce qu’il faut boucler vite”, “parce qu’il faut aller dans l’air du temps”, etc.
    Aucun intérêt.

  59. L'observateur says:

    C’est bien. Je vois que j’ai maintenant toute ton attention.
    Tu peux retourner ton premier couplet sur tes commentaires qui ont précédés mon intervention.
    Tu peux faire semblant de snober la partie “effort d’imagination qui est à l’origine de l’écriture” en ne ciblant que la partie publication si cela te chantes, il reste que tu apparait pour quelqu’un d’incapable de faire ce qu’ont déjà fait ceux que tu critiques. Même Bayrou, que je ne défend pas, à publié. Et qui plus est, il a été lu. Alors que ce que tu fais ici, le premier venu que je suis, peux le faire à ton endroit même.
    D’ailleurs, le couplet sur la vanité de l’auteur ne peut que s’effacer devant celui de la vanité du critique.

    ” Les librairies sont encombrées de millions de livres qui n’ont pas d’autre justification que la vanité satisfaite de leurs auteurs : “je suis auteur, j’ai publié”.
    Tu tentes ici de justifier tes critiques vaniteuses par le fait que tu n’es pas seul à critiquer ou à être vaniteux. Mais tu ne fais finalement que m’encourager à te critiquer de plus belle, jusqu’a ce que tes commentaires s’appuyent sur du concret que tu auras fourni, comme thierry l’a fait, lui, à chaque fois .

    Tu es tellement pressé de critiquer, que tu critique à toute vitesse, et c’est de la merde, et qui plus est, par rapport à ceux que tu critiques, impropre à la publication, et souvent plein de mensonges, parce qu’il faut vite répondre et ne pas passer pour n’importe qui devant les lecteurs etc.
    Aucun intérêt tant que t’as pas fait tes preuves, gars.

    Tu peux prendre tes grand airs de patricien cultivé face à la plèbe vulgaire que tu renies, ca ne change rien à ce que tu n’as pas fait. Seul ce que tu feras pour agir changera quelque chose. De toutes tes reflexions, donnes nous au moins une seule idée qui n’appartienne pas aux critiques littéraires qui t’ont déformé. Et dis nous en quoi ta position est si originale par rapport à celle des autres…

  60. Je viens d’apprendre que Madame L’observée désirerait de M.L’observateur les travaux pratiques.

    Voyons donc ne la laisses pas languir ainsi ou sinon je serai obligé de m’occuper d’elle pour te rendre service. Je sais je sais je suis trop altruiste. Toujours à vouloir rendre service.

    😆

  61. Z says:

    “la vanité de l’auteur ne peut que s’effacer devant celui de la vanité du critique”

    Tu te méprends simplement sur le statut et la valeur du genre “commentaires sur un blog”.

    Pour moi ils relèvent davantage du jeu de tennis, que de la création.

    Je ne suis pas ici critique professionnel, la vanité de ces critiques ne m’échappe pas, je n’en fais pas l’essentiel.

    Les commentaires sur les blogs sont un à côté ludique, occasion de défoulements et d’expériences sur la nature humaine, à côté de ce qui est pour moi l’essentiel: le rapport avec les oeuvres (vision, lecture, écriture, partage et diffusion).

    Ce soir je lisais le scénario d’une amie qui adapte Monsieur Ouine, de Bernanos. Ce qu’elle fait change bien davantage le monde que des réunions politiques pédantes sur la conscience collective, où l’on brasse du vide en attendant les petits fours.

    Pour moi ce soir c’était cela l’essentiel : l’étude de son scénario, le souvenir de Bernanos, le souvenir de l’incarnation sonore qu’en avait donné Michel Bouquet, et l’imagination de ce que serait sur écran le travail de cette amie.
    Toute cette question du mal qui traverse Bernanos, la tentative de cette amie de créer une forme nouvelle sur ce fond ancien mais en rien dépassé.

    C’est cela l’imagination qui compte à mes yeux, celle de Bernanos et celle de cette amie scénariste, plus que celle qui réinvente le monde politique.

    Le reste, les commentaires ici, c’est en marge, comme une partie de tennis, et tu es ridicule d’attendre des commentaires plus que ce qu’ils sont.

  62. AH le tennis c’est sacré ! Quand je commence une partie, il faut que je la gagne sinon je pète un plomb et je massacre mon opposant. Ça vaux mieux pour lui que je gagne la partie !

    😀

    Axel,
    Va t’occupé de ton amie et oublies un peu le ping-pong. D’ailleurs dans ce sport c’est les joueurs chinois les champions: vivacité, endurance et self-control. Pfffff rien à faire. Et puis après la partie je reste calme ils pratiquent aussi le kung fu.

  63. L'Observateur says:

    @Z : Dans une vraie forteresse vide, il ne devrait même pas y avoir le moindre murmure…

  64. Z says:

    “Entre le clerc et lui c’est à qui bredouillera le plus vite.

    Versets et répons se précipitent, se bousculent.

    Les mots à moitié prononcés, sans ouvrir la bouche, ce qui prendrait trop de temps, s’achèvent en murmures incompréhensibles.”

Comments are closed.