Sortez du consumérisme en consommant juste

Plutôt que d’acheter des babioles inutiles, de surchauffer votre appartement ou votre maison, ou pire de vous abêtir devant des médias dominateurs qui ne visent qu’à renforcer votre désir mimétique, investissez dans la culture, pourquoi pas en achetant mon Alternative nomade disponible depuis le 9 mars sur publie.net à l’initiative de François Bon.

Pour la petite histoire, j’avais proposé à François qu’il publie L’alternative nomade sur publie.net, puis je lui avais dit de laisser tomber, guère satisfait par le manuscrit, peut-être parce que les thèmes évoqués évoluent en moi et hors de moi. Et puis François a soudain jugé qu’il fallait publier le livre en l’état, coupant mes atermoiements. C’est aussi le rôle d’un éditeur.

Même si vous avez consulté le PDF intégral que j’ai diffusé jusqu’à présent, faites un geste, bien sûr pour montrer votre attachement à mes divagations techno-philo-politico-littéraires, mais aussi et surtout pour soutenir le modèle coopératif de publie.net (l’initiative est belle et il faut qu’elle perdure… et elle ne perdurera que si des lecteurs acceptent de coopérer).

Après la série d’articles que j’ai consacrée à la nécessité d’un modèle économique pour sauver la création en ligne, série reprise et complétée par Narvic, nous avons conclu qu’acheter le livre d’un blogueur est une des rares façons de subventionner ses écrits par ailleurs gratuits.

Pour diffuser ses livres, ce blogueur peut passer par un éditeur classique, je l’ai fait, mais quand on dit éditeur classique, on sous-entend déjà l’incompréhension de ce qui se passe en ligne. Je vous jure qu’elle est démesurée, astronomique, à se taper la tête contre tous les murs. Alors, ce blogueur peut passer par un éditeur coopératif, un éditeur non capitaliste, un éditeur communautaire à l’image de l’Internet dont nous rêvons (encore).

publie.net est l’avant-garde ce combat, un combat encore incertain, un combat sans ennemis clairs, mais un combat qui nous engage. Nous devons rénover le concept de la coopérative. Comment ? Nous devons expérimenter.

Exemple : étendre les AMAP au monde des auteurs (cette idée me trotte dans la tête depuis qu’elle m’a été suggérée). Peut-être devons-nous réinventer le principe de la souscription. Plutôt que de garantir à un paysan l’achat d’un panier de légumes toutes les semaines, garantir à un auteur le versement d’un forfait pour qu’il continue de nous régaler de ses textes accessibles gratuitement… et, en prime, recevoir ses prochains livres (ou participer à ses fêtes… ou à tout autre évènement… ou à je ne sais quoi). Le revenu de vie appliqué aux auteurs.

Si ça marche pour les légumes, pourquoi par pour les nourritures de l’esprit ? Ne sont-elles pas tout aussi vitales dans un monde qui se doit de sortir du consumérisme matérialiste ? J’essaie de faire cette démonstration dans L’alternative nomade. Alors achetez pour changer votre façon de vivre.

Lisez jusqu’au bout ce livre qui part dans tous les sens, qui hésite entre l’essai et le récit initiatique, qui se moque des genres (ce que ne supporte guère l’édition classique d’ailleurs… mais dans quel rayon ranger ce livre ? me demande-t-on toujours). Si vous attaquez la lecture, prenez votre temps. Je regrette, ce n’est pas un roman, pour cela il faudra attendre La quatrième théorie, bientôt bouclé, et auquel je consacre mon temps jusqu’à nouvel ordre.

22
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

22 comments

  1. RT @crouzet Sortez du consumérisme en consommant juste http://bit.ly/dq1Bhe | L'Alternative nomade http://tinyurl.com/y8ukvyo #publienet

  2. Zgur says:

    RT @narvic: Sortez du consumérisme en consommant juste [Thierry Crouzet] http://ff.im/-hlSZV

  3. Silvae says:

    Sortez du consumérisme en consommant juste http://goo.gl/lXW7

  4. Au sujet des Amap Culturelles, il existe les Amacca : http://leromanais.wordpress.com/2009/12/31/amacca-des-amap-culturelles/

    Mais il y a certainement de quoi aller plus loin…

  5. ??f says:

    RT @crouzet Sortez du consumérisme en consommant juste http://bit.ly/dq1Bhe | L'Alternative nomade http://tinyurl.com/y8ukvyo #publienet

  6. Cédric says:

    RT @_arf_: RT @crouzet Sortez du consumérisme en consommant juste http://bit.ly/dq1Bhe | L'Alternative nomade http://tinyurl.com/y8ukvyo

  7. RT @ked_: RT @_arf_: RT @crouzet Sortez du consumérisme en consommant juste http://bit.ly/dq1Bhe | L'Alternative nomade http://tinyurl.c

  8. Olivier says:

    Je me suis laissé tenté/convaincre, et je viens d’acheter votre ouvrage sur publie.net.
    Je dois vous dire que je suis extrêmement déçu de voir que le téléchargement n’est disponible qu’en pdf, ce qui rend la lecture impossible, ou en tous cas fastidieuse au possible sur une “liseuse” à encre électronique (dans mon cas un Cybook Opus), qui ne reformate pas le flux du texte, mais contraint soit à zoomer, soit à scroller…
    Le pdf n’est absolument pas adapté pour la lecture sur un support autre qu’un écran d’ordinateur. Pourquoi ce choix, alors que l’Epub est nettement plus fonctionnel?
    Dommage…
    J’espère que cet éditeur dont vous chantez les louanges proposera à l’avenir une version Epub en téléchargement, ou en ce qui me concerne, cet achat aura été le premier et le dernier.
    Je me réjouis quand même de vous lire, après avoir reformaté ce satané pdf.

  9. RT @ked_: RT @_arf_: RT @crouzet Sortez du consumérisme en consommant juste http://bit.ly/dq1Bhe | L'Alternative nomade http://tinyurl.c

  10. BT @crouzet Sortez du consumérisme en consommant juste http://bit.ly/dq1Bhe

  11. 000 says:

    @ Olivier

    Vous avez raison sur le PDF, format impossible

    mais on pourrait tout autant critiquer votre site, “opfa.org”

    absolument insupportable avec son animation lente à charger et illisible.

    Je croyais qu’on ne faisait plus ces odieuses animations chronophages, et qu’on construisait maintenant des sites allant droit à l’essentiel : html/php/mysql, sans gamineries flash.

  12. Le ePub arrive et vous pourrez l’avoir très vite.

  13. Olivier says:

    Publie.net vient de redéfinir de la meilleure façon possible le terme “service après-vente”:
    3h après leur avoir envoyé ce même message un peu ronchon, je reçois un magnifique fichier epub dans ma boîte mail.

    Non seulement ce geste efface l’agacement initial, mais je vais très certainement creuser plus avant leur catalogue et devenir un fidèle lecteur-client ^__^

    @000
    Merci pour cette attaque aussi injustifiée qu’absurde.
    opfa.org est un site expérimental graphique et ludique autour des idées et de l’imagerie anarchiste.
    Le html/css est certainement très bien adapté pour les contenus textuels, pas trop pour le reste…

  14. 000 says:

    “attaque aussi injustifiée qu’absurde”

    Ni injustifiée ni absurde.

    C’est juste insupportable de surfer sur des sites ainsi conçus.

    Je fais la même remarque aux sites de musiciens qui utilisent encore ces techniques lourdes et pompeuses, qui masquent le plus souvent une absence de contenu, ou bien gâchent le contenu quand il existe.

  15. Olivier says:

    @000
    C’est magnifique la mauvaise foi…
    Vous regrettez le minitel?
    Comment faites vous pour proposer une expérience autre que basiquement textuelle à vos visiteurs?
    Flash n’est peut-être pas idéal, mais pour jouer avec des concepts interactifs, expérimenter les joies de la programmation aléatoire, se permettre des libertés esthétiques, etc, cela reste un outil incroyable.

    Bref… je vous laisse maugréer dans votre coin, moi j’ai un livre de 400 pages à lire;-)

  16. 000 says:

    “Comment faites vous pour proposer une expérience autre que basiquement textuelle à vos visiteurs?”

    En fait d’expérience, au bout de dix secondes de bidules qui bougent sur votre page, on s’en va, voilà tout.

    Enfin, si vous n’avez aucun souci de l’expérience utilisateur et si vous restez dans votre bulle sans vouloir recevoir la moindre remarque, ça vous regarde.

    Je préfère le basique au style maniéré.

  17. Sortez du consumérisme en consommant juste http://bit.ly/aHRMin

  18. S.deCampou says:

    Bien sur qu’il faut aider les indépendants, sur toute la chaine : de l’auteur jusqu’au vendeur qu’il soit en ligne ou non d’ailleurs.
    http://www.huffingtonpost.com/derek-beres/the-long-tale-of-publishi_b_179393.html

  19. Cédric says:

    Est-ce que le livre sera disponible en version imprimée ? (je n’ai pas de liseuse et je me vois mal lire un livre entier sur mon PC !)

  20. publie.net ne fait pas de print mais semaine prochaine je mettrai une version en print on demand.

  21. - - says:

    Rejoint-on alors une logique de “décroissance” ? Ce serait effectivement une voie radicale pour sortir du consumérisme. En revanche, les réflexions en cours montrent plutôt que, sur ce front, le chemin sera difficile du fait de pesantes inerties socio-économiques (voir par exemple http://yannickrumpala.wordpress.com/2010/04/10/sur_les_conditions_de_la_decroissance/ ).

  22. Knmr says:

    Je rejoins 000 au niveau de l’histoire de ton site flash, Olivier, c’est long à charger et au bout de 10 secondes on s’en va, parce qu’on ne sait pas ce que c’est et que c’est trop long (on veut tout, tout de suite et gnagnagna, bah oui c’est ça internet) [Bon ok il est feune, mais bon, c’est chiant à charger].

    En clair, vive la culture underground et à bas la culture mainstream?
    Je suis pour, enfin plus ou moins.

Comments are closed.