L’iPad révolutionnera-t-il l’édition ?

Comme je travaille sur la mise en forme ePub de La quatrième théorie et de J’ai eu l’idée, sortie pour ce dernier le 1er mai chez publie.net, j’ai voulu voir ce que ces deux textes donneraient sur le tant vanté iPad. Vendredi dernier, Thierry Charles, spécialiste du développement Apple, m’a fait une démo.

J’avoue, j’ai été bluffé par la sensibilité de l’écran tactile. J’avais l’impression de toucher les images, d’entrer dans leur texture… même les utilisateurs d’iPhone ne peuvent pas imaginer. L’expérience est sensuelle… Elle fera taire tous ceux qui évoquent le touché du papier pour sauver le livre traditionnel. Caressez un iPad et vous ne douterez plus que le temps du livre touche à sa fin.

Pas d’affolement. Si l’application de lecture est impeccable, il est en revanche quasi impossible de lire en extérieur tant l’écran est brillant et reflète tout ce qui nous entoure. L’iPad n’est pas une interface mobile. Je conçois qu’en intérieur, la lecture devrait être relativement confortable, même si l’appareil est quelque peu pesant, au moins 200 grammes de trop à mon goût.

Et pas plus d’enthousiasme que d’affolement. Vous vous en doutez, je ne goûte pas la stratégie centralisatrice d’Apple. Même si Steve Jobs nous propose un bel appareil, il reste accroché au vieux modèle de la rareté (j’ai eu l’idée que Steve Job aurait pu entrer dans l’Histoire s’il avait adopté l’économie de l’abondance).

Sa tablette, d’une belle facture technologique, me parait une grande régression politique, un retour au Minitel. Alors qu’Internet avait libéré l’accès à tous sans rien demander à personne (je crée un site quand je veux, je crée un lien vers où je veux), Apple s’introduit en censeur, en taxeur, en squatteur de l’écosystème numérique.

Nous ne résoudrons pas le problème de la monétisation sur le Net avec des appareils qui nieront les innovations du net (libre accès, interopérabilité, open source, décentralisation, abondance…). « On ne sait pas faire payer sur le Net, alors réinventons un Net propriétaire. » Voilà en substance ce que nous propose Apple, ce qu’applaudissent ces imbéciles de groupes médiatiques, court-circuités par la vague du Web libre.

Les auteurs, pas plus que n’importe quel citoyen, ne peuvent se réjouir de l’arrivée d’un appareil qui fait régresser nos droits. La monétisation, oui, mais pas à n’importe quel prix. Une tablette oui, mais une tablette qui nous donne accès au Net, avec les outils du Net, sans limitation d’aucunes sorte, qui au contraire développe de nouveaux usages.

Maintenant, l’iPad est là. Je ne crache pas dessus, d’autant qu’Apple reverse 70 % de ses revenus aux producteurs de contenu. J’y distribuerai mes textes, mais en veillant à la disponibilité d’autres solutions. Et j’attends des tablettes concurrentes, moins chères, plus ouvertes… surtout qui nous autorisent un développement décentralisé ! On ne va tout de même pas réinventer l’édition en la centralisant…

PS : que l’iPad s’impose comme liseuse ne me dérange pas car il est ouvert à tous les ePub, bien mieux que le Kindle.

19
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

19 comments

  1. 000 says:

    Incroyable, il fait le copier-coller !

    C’est Henri qui va pouvoir s’amuser avec Kraus dessus.

  2. Gastlag says:

    Bon article sur l' #iPad ! #minitel20 #apple // L’iPad révolutionnera-t-il l’édition ? http://bit.ly/d4a5BE via @ked

  3. fabrice says:

    RT @gastlag Bon article sur l' #iPad ! #minitel20 #apple // L’iPad révolutionnera-t-il l’édition ? http://bit.ly/d4a5BE via @ked

  4. En tant que liseuse #ipad est acceptable car il est ouvert à tous les epub (redif : http://bit.ly/c5XN5v)

  5. RT @crouzet: L’iPad révolutionnera-t-il l’édition ? http://bit.ly/c5XN5v

  6. L’iPad révolutionnera-t-il l’édition ? http://ow.ly/1E6w7

  7. RT @pierreyvesrevaz: L’iPad révolutionnera-t-il l’édition ? http://ow.ly/1E6w7

  8. L’iPad révolutionnera-t-il l’édition ? http://ow.ly/1E6w7 (via @pierreyvesrevaz)

  9. ??f says:

    RT @crouzet: En tant que liseuse #ipad est acceptable car il est ouvert à tous les epub (redif : http://bit.ly/c5XN5v)

  10. Henri A says:

    je ne parlerais pas de ceux qui pourront manipuler des images “d’artistes” avec les doigts, entre autres. N’est-ce-pas triple Z ?

  11. RT @crouzet: L’iPad révolutionnera-t-il l’édition ? Le tout avec une vidéo maison ! http://bit.ly/c5XN5v

  12. grr says:

    Bravo pour participer au Buzz Apple … J’espère que vous êtes bien payé pour ce billet sponsorisé ?

    Les tablettes , ce n’est pas uniquement Apple .. vive le libre !
    http://bit.ly/ayKej3 et cela vaut pas plus cher … Pour Noel, ce genre de machin , sera sous toutes les cheminées, 100€ avec android 2.2, et pas Apple (comme pour les lecteur MP3)

  13. Ipad Shakedown says:

    Pendant qu’on continue de pousser à la consommation (donc à l’endettement) avec ces conneries d’Ipad, l’effondrement économique est proche :

    “France Is Next Up For A Sovereign Shakedown”

    http://www.zerohedge.com/article/if-cds-traders-are-right-france-next-sovereign-shakedown-are-spain-and-portugal-greece-long-

  14. leblase says:

    Apple fait exactement comme Facebook en tâchant de créer “des” plutot que l’internet.
    Un machin propriétaire, marchand, quasiment autiste.
    On m’a offert un Ipad, alors je le teste mais j’avoue que son usage, qui semble si agréable au départ, me paraît bien limité pour qui voudrait interagir et pas seulement consommer.
    En fait, la tendance est claire dans les modèles économiques en marche: il s’agît de rendre les gens quasiment aussi peu actifs que devant la télé (avec un téléphone pour passer commande).
    Quant à y lire un livre, franchement c’est usant pour les yeux.

  15. Jetable says:

    L’Ipad n’est clairement pas abouti. Il manque un grand nombre de fonctions.

    C’est exprès, pour provoquer un premier achat qui sera suivi d’autres dans un an…

    Comme Avatar qui publie un premier DVD sans bonus, et six mois après ils venderont le DVD avec bonus.

    On est au coeur de l’arnaque de la société de consommation, la société du jetable, il n’y a pas à faire la promo de ces magouilles.

    Et le prix est très au-dessus du raisonnable.

  16. Je n’ai jamais dit le contraire, je pense que du mal de la stratégie d’Apple… On prépare la dictature quand on centralise un système au nom de la sécurité.

  17. Knmr says:

    tl;dr

    Bon sang pourquoi cet manie de l’iPad, c’est nul ce truc, sérieusement, plus bridé comme appareil on fait difficilement.
    Et ce prix bon Dieu, ce prix!

    Et moi je crache sur l’iPad.

    “Et j’attends des tablettes concurrentes, moins chères, plus ouvertes…”

    J’ai ri (I lold), c’est sérieux? Ca fait bien 5 ans que les tablet-PC sont sortis, Apple comme d’habitude n’a fait que taxer l’idée, mettre un design à la noix, et mettre un prix totalement odieux pour cet objet qui est aussi utile qu’un torchon de décoration dans une cuisine (c’est à dire de l’ordre de 0).

    L’iPad n’est pas fait pour lire les livres, c’est clair et net, d’ailleurs au bout de 10 minutes ça doit juste niquer les yeux.

    L’iPad, une nouvelle pompe à fric pour tous les moutons fans d’High-tech, totalement abrutis et ne jurant que par Apple, c’est pathétique.

  18. Igode says:

    Il y a aussi l’Igode, pour ceux qui aiment quand Apple les encule à sec.

Comments are closed.