Pour que vos informations de soient plus vulnérables, qu’elles ne soient plus attachées au serveur qui héberge votre blog, libérez-les sous forme d’ePub. Ainsi elles circuleront comme des MP3 et des DivX et plus personne ne pourra les arrêter à la source.

Je suis en train de bricoler un plugin pour WordPress, wp2epub, capable de générer des ePubs en fonction de vos catégories et de vos tags. Vous pouvez transformer votre blog en dizaine de livres… une façon aussi de voir si vos posts ont de la cohérence et tiennent dans le temps. Exemple de livre généré sur mon tag eBook en excluant la catégorie Brèves.

J’ai encore des problèmes avec les commentaires. Quand je les inclus, Lucidor, un lecteur d’ePub très strict, voit encore des coquilles. Mais ça commence à tourner. Vous allez pouvoir inonder l’iPad dès sa sortie… et me remonter les bugs.

37
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

37 comments

  1. Vien déjà de passer le plugin wp2epub en version 0.12 🙂 http://bit.ly/avsm0q

  2. eBouquin says:

    RT @crouzet: Vien déjà de passer le plugin wp2epub en version 0.12 🙂 http://bit.ly/avsm0q

  3. zoupic says:

    Je suis expert de rien du tout, mais pour les commentaires qui remontent à la source, il y a salmon de status.net qui doit faire ça.

    Aucune idée comment ça se plug – connecte – opère et si c’est exactement ce que tu cherches, mais dans tous les cas, c’est un prog intéressant:
    http://www.junipurr.net/2010/03/salmon.html

    En espérant que ça t’aide!

  4. °°^^ RT @crouzet Viens déjà de passer le plugin wp2epub en version 0.12 🙂 http://bit.ly/avsm0q

  5. Heu! Quel rapport ?

  6. Je viens de le tester. Quelques soucis sur certains articles, genre
    Erreur d’analyse XML : mal formé
    Emplacement : x-lucidor://93493878/OEBPS/text/book0003.xhtml
    Numéro de ligne 16, Colonne 19 :<a
    ——————^
    Mais le problème est du coté du HTML des mes articles qui est visiblement pas top. je vais continuer de voir ce que je peux faire avec. Super idée en tout cas.

  7. Faut une fonction de filtrage du HTML des posts.
    J’ai commencé en testant chez moi (plutôt propre mon code).
    Mais faut perfectionner.

    Mais attention lucidor est hyper strict, les autres readers mangent sans sourciller a priori.

  8. zoupic says:

    Non j’ai cru que ça pourrait t’intéresser et que ça correspondait à ce dont tu pouvais avoir besoin. A côté de la plaque. N’empêche que salmon!

  9. 🙂 Status.net c’est pas mal…

  10. Hors sujet, mais si ça intéresse, j’ai de quoi faire un mini-ebooks sur Statusnet là :
    http://philippe.scoffoni.net/tag/statusnet/
    D’ailleurs, je vais le faire de ce pas 😉

  11. Bonjour Thierry,

    Je ne Comprends pas où tu veux en venir ?!%*£$!?
    Tu peux STP développer un peu plus ton idée, quels en sont les avantages pour les blogueurs ?
    Amitiés A+,
    Hugues 😉

  12. Heu… cf mes derniers billets !
    Aucun avantage financier en tout cas 🙂

  13. Re-Bonjour Thierry,

    Oui au niveau de la question finance j’avais compris 🙂 L’objectif étant la démultiplication, “excellent contre la censure + Résistance*” et bien que j’ai lu ceci en suivant tes liens vers tes derniers articles :

    “Avec le Web, nous nous sommes mis en position de faiblesse. Notre liberté d’expression émise depuis un point localisé est toute relative. On peut nous faire taire. Pour lutter, pour résister, pour réinventer, nous devons émettre de partout. Tout au moins, nos créations doivent pouvoir se dupliquer de mémoire en mémoire sans que nous puissions traquer leurs différentes instances. Un texte une fois propulsé ne doit plus nous appartenir.”

    J’entrevois, te connaissant un peu… Où tu veux en venir, par contre j’ai encore un peu de mal à croire qu’un tel concept puisse être vraiment réalisable.

    Sachant qu’un texte ou une vidéo se doit d’être hébergé physiquement chez quelqu’un, serveur ou site. De ce fait même si on complique le travail de la censure par la démultiplication, celle-ci reste toujours possible du fait de ce que je viens d’écrire précédemment au sujet de la question de l’hébergement ??? Il suffit d’identifier les dits sites “hébergeant” notre démultiplication (Texte ou vidéo) pour les faire taire définitivement… Non ?

    Mais bon, n’étant pas informaticien, pour moi tout ceci c’est du Chinois… C’est dans ce sens que je reviens vers toi… (rires…)

    Amitiés A+,

    Hugues 😉

    * Exemple :
    Ma vidéo chez moi sur le reportage : “Du poison dans l’eau du robinet” sujet haut combien IMPORTANT sur notre santé à tous… Il se trouve que par un tour de passe passe, n’ayant pas la télé, mais un réseau d’amis de qualité, fait qu’en général, je touche du bois, mais lorsque j’ai besoin d’un doc… J’ai toujours quelqu’un pour me l’enregistrer et me le faire suivre. De mon côté je démultiplie un peu partout y compris Daily.

    Sauf que pour ce doc de FR3. En deux jours plus de 12 000 vues uniquement à deux personne relayant l’info, sans compter les démultiplications autant sur daily, groupes qu’autres plateformes vidéos. Au soir du second jours, ma vidéo sur daily a été invité dans plus de 400 groupes. Comptant entre 20, 1000…, voire plus de membres… En milieux de troisième jours, la vidéo d’origine sur mon compte a été supprimé. Ce qui coupe court au Buzz. Pour le relancer il faut à nouveau dépenser une énergie considérable même à plusieurs pour faire autant d’effet que durant la période chaude, si je puis dire du Buzz ! (C’est comme avec un soufflet au four, une fois sortit et servit il retombe inévitablement.)

  14. Je ne fais que chercher les propriétés du livre qui manquent à nos sites… avoir des fichiers d’informations encapsulés qui se promènent un peu partout c’est leur donner de la solidité, en plus autoriser un nouveau mode de lecture plus cohérent dans les readers notamment… c’est unir le web et le livre, deux domaines qui m’agitent.

  15. iPad arrive demain… soyez présents avec vos epubs… mon plugin marche chez moi… v0.13 http://bit.ly/avsm0q

  16. RT @hubertguillaud: Un plug-in WordPress pour transformer votre blog en livre au format epub par @tcrouzet : http://bit.ly/dtL2W3

  17. Version 0.13 dispo…

  18. 000 says:

    “une façon aussi de voir si vos posts ont de la cohérence et tiennent dans le temps”

    C’est quand même assez problématique de donner trop d’expansion, dans l’espace et dans le temps, à des articles et commentaires de blogs, qui le plus souvent sont liés à un moment et à une communauté.

    Je ne vois pas l’intérêt par exemple de relire tout ce qu’on a pu écrire en 2007, il faut vraiment avoir du temps à perdre.

    Le plus souvent c’est lié à l’actualité, et même quand ça ne l’est pas, c’est lié à une analyse dépassée, à des outils dépassés.

    Ce n’est pas du Flaubert, du Valéry ou du Nietzsche, dont on relit les carnets ou la correspondance.

    Quand on compare ton blog avec tes carnets comme “j’ai eu l’idée”, on voit bien que ton blog est vite dépassé d’une année à l’autre, alors que “j’ai eu l’idée” est un peu intemporel.

    Le fait de s’adresser à un lecteur immédiat, dans la forme blog, pousse l’écriture vers une actualité devenue vite sans intérêt.

  19. Tu imagines bien que je ne suis pas d’accord avec toi. Pour certains billets oui, pour d’autres pas. Je ne vois aucune différence avec un carnet. Y’a des pages intemporelles, d’autres pas… et c’est pas forcément les moins intéressantes d’ailleurs. C’est pas nous qui pouvons juger de ça. J’ai toujours considérer le carnet/lettres comme une activité littéraire majeure.

    Je voudrais juste avec ce système pouvoir justement créer des extractions cohérentes… pour ceux qui n’ont pas vécu… sur la décentralisation par exemple… ou autre thème, ça complèterait le peuple.

  20. 000 says:

    “Je ne vois aucune différence avec un carnet”

    Sur un blog on est très souvent sur le mode “t’chat”.

    ça n’a rien à voir avec le carnet à l’ancienne.

    C’est plein de bruits parasites qui participent à la convivialité dans l’instant, mais sont illisibles six mois plus tard, comme une conversation de bistrot.

    Dans le carnet à l’ancienne, on est beaucoup plus dense, ce n’est pas du t’chat.

    Cela joue sur le fond, sur la forme, sur le style, sur l’angle d’étude d’une question, sur les références et allusions, sur tout.

    Et puis surtout, quand on parle des carnets et des correspondances d’autrefois : on ne lit que les très grands auteurs.

    On ne relit pas la correspondance de Mme Michu.

    Entre un Flaubert qui se tuait au travail d’écriture, qui passait des heures à trouver une bonne phrase, et des blogueurs qui écrivent à la va-comme-je-te-pousse…

    Il ne peut pas y avoir la même longévité pour les petits sujets du quotidien.

    Au delà du style, on relit les lettres de Flaubert parce que c’est Flaubert. Comme on s’émeut d’un objet qui a appartenu à une personne qu’on admire.

    Tout cela est lié à une économie de la rareté : un petit nombre d’auteurs qui deviennent des génies, dont tout nous intéresse, même la liste de courses.

    Cette forme de vénération ne peut pas s’adresser à des milliers de nos contemporains. On sera beaucoup plus exigeant pour accepter de relire un truc dépassé écrit par versac il y a trois ans.

    Pour qu’une liste de courses ait une valeur intemporelle, il faut que son auteur ait un statut exceptionnel.

    Dans l’économie de l’abondance que tu défends, il n’y a plus ce statut exceptionnel de l’auteur.

    Il y a trop de choses à lire, et trop d’auteurs, pour qu’on admire assez un blogueur au point de s’émouvoir de ses vieux articles périmés en trop d’endroits.

    Le paradoxe chez toi, c’est que tu défends l’économie de l’abondance, mais au fond tu adores l’économie de la rareté :

    c’est l’économie de la rareté qui fait de l’auteur un auteur, qui donne du poids, du prix et du respect.

    Dans l’économie de l’abondance, quand tout le monde est auteur, on s’intéresse beaucoup moins à chaque auteur en particulier. Un auteur devient vite périmé.

  21. Je suis pour que les auteurs rares soient abondants… et tu sais je lis très peu les blogueurs 😉

  22. Silvae says:

    Démultipliez votre blog http://ping.fm/dPhtT

  23. Ok, merci Thierry pour ta réponse plus haut,
    Amitiés A+,
    Hugues 😉

  24. RT @Silvae: Démultipliez votre blog http://ping.fm/dPhtT

  25. Raffa says:

    Bonjour Thierry,

    Idée très intéressante.

    Serait-il possible de générer un epub sur base d’un fil rss (c’est peut-être ce que ton truc fait mais tu sembles dire qu’il est prévu pour wordpress uniquement).

    Ceci dit, les rss et le pdf étaient déjà (et sont toujours) des manières de démultiplier les contenus, de les libérer de l’hébergeur unique. Il existe aussi des convertisseur rsstopdf (mais je n’ai jamais été très convaincue par ceux que j’ai pu tester, entre autre à cause de la mise en page et des images, mais c’est valables pour les textes seuls).

  26. Un flux RSS par principe liste les deniers billets, il n’est jamais identique… c’est une technique de diffusion… et bien sûr les billets peuvent être avalés, reproduits ailleurs, ce qui leur donne un peu de solidité en les décentralisant.

    Mon plugin lui permet de faire des extractions dans l’ensemble d’un blog. il peut même extraire tout. Je suis en train de lui ajouter une fonction pour exporter dans un format traitement de texte.

    Une fois sous forme de fichier, l’information est totalement libérée. Exactement comme un livre une fois imprimé.

  27. Raffa says:

    Merci Thierry, oui j’avais bien compris le principe.

    Concernant le flux rss, c’est vrai qu’il n’est jamais identique (si l’on publie encore 😉 ) mais par contre il peut aller beaucoup plus loin que les “derniers articles”, on peut définir une profondeur (exemple les derniers 200 articles, en texte intégral) de plus comme il est possible de générer des rss à partir des tags (ex. les x articles de la rubrique Starglider), je me disais que cela pourrait être une solution intéressante qui ne serait donc plus exclusivement réservée à wordpress. reste le problème de la publication antichronologique.

    (ps. je crois beaucoup en la puissance des rss).

  28. Raffa says:

    C’est remoi, en fait cela existe déjà le “rss to epub” 😉 (faire cette recherche dans google) Une boîte s’appelle même Feedbook et elle a ajouté cette fonction en 2008 (sortie en pdf, kindle, epub etc. à partir d’un flux). cf http://fr.feedbooks.com/ (je ne sais pas ce que ça vaut mais c’est intéressant).

  29. Raffa says:

    Encore moi. je viens de tester Lucidor (logiciel libre dont tu parles plus haut) qui permet aussi de créer des epub à partir de rss. Ca bug encore pour certains mais c’est prometteur.

    J’ai testé aussi http://www.zinepal.com/ qui permet de faire des pdf ou des ebook à partir de rss et de les personnaliser. En première approche et pour des petits besoin, c’est pas mal. Je viens par exemple de créer un pdf regroupant les 3 articles “Contact” dans l’ordre chronologique. Bref il y a de quoi creuser, il doit en exister d’autres.

    Cela m’amuse car il y a 9 ans j’ai développé un script php tout simple permettant de sortir un gros fichier imprimable d’un cours en ligne (avec des css conçues pour une impression papier, élimination de tout ce qui n’est pas utile comme les éléments de navigations etc., licence creative commons inclue en fin de fichier, possibilité de l’enregistrer en tant que fichier html ou pdf) à partir d’un site web entier(statique ou dynamique), ou juste à partir de certaines sections ou encore en choisissant les pages précises que l’on voulait dans la table des matières qui étaient ensuite compilées en un seul fichier. La démarche était inverse de ce qui se faisait à l’époque (mise en ligne de cours papier, ici le cours avait été directement conçu pour le web et j’y ajoutais la possibilité d’en faire un cours papier, personnalisé)

    Le but était aussi de libérer le contenu de son support et de son créateur, selon les choix, le niveau dans la matière et les besoins de l’utilisateur. Ce script fonctionne toujours mais n’est pas vraiment adapté aux cms et au web “moderne”.

  30. Je me suis tapé un plugin WP pour avoir la totale maîtrise du ePub (couverture du livre, intégration des images, choix exact des billets à l’aide des tags, inclusion éventuelle des commentaires…). C’est plus simple que de créer le RSS ad hoc, il me semble.

    Idem j’ai développé une appli pour créer les ePub de mes livres. J’ai rien trouvé de vraiment bon et d’automatique. http://lab.tcrouzet.com/epub/

  31. Raffa says:

    Ah mais je critique pas hein 😉 bien au contraire !! Mais comme je n’utilise pas WP je peux pas tester ton plugin :/

    Je pensais juste à ceux qui n’ont pas wordpress et qui pourraient donc peut-être utiliser leur fil rss (pas besoin d’en créer de spécial – en tout cas sous dotclear il y a un fil rss pour chaque catégorie et tags – juste paramétrer éventuellement la profondeur dans le backoffice, bon les commentaires n’y seront pas). Peut-être aussi pour donner des pistes recherche / développement à toi ou à d’autres pour fournir des outils simples d’accès.

    Bises

  32. Je te critiquais pas 🙂

    Mon code doit pas être trop difficile à porter sur un autre outil… et les solutions que tu évoques permettent de s’en sortir, surtout avec les logiciels de création et de retouche d’ePub qui apparaissent.

  33. @RedstoneSF I have sample of an ebook generated with this Wordplugin if you want it (does it automatically using tags) http://bit.ly/9agQo0

  34. Le plugin ePub de la liberté par thierry Crouzet _ http://bit.ly/9WTObt @crouzet

  35. Le plugin ePub de la liberté par thierry Crouzet _ http://bit.ly/9WTObt @crouzet

  36. @jppastor Je n'y comprends rien : ça doit être encore dans mon Futur: plugin ePub de la liberté par Crouzet http://bit.ly/9WTObt @crouzet

Comments are closed.