J’essaie sur mon blog de ne pas parler de ma déconnexion pour que vous commandiez J’ai débranché, en revanche je m’autorise à témoigner d’un phénomène qui, depuis mon retour, me surprend : Twitter a été piraté.

Sans trop me montrer, je suis vos conversations. Je clique, j’observe, notamment à travers la fenêtre que m’offre sur votre monde seesmic desktop. J’ai très vite noté une nouvelle icône rouge qui indique notre score Klout, soit la popularité sur le réseau, évaluée selon des critères quantitatifs plutôt que qualitatifs. Sans surprise, mon score était relativement bas et il remonte peu à peu depuis que je publie à nouveau des billets épisodiques.

Je me suis mis à regarder vos scores. Ils culminent en France à 60 pendant que les blogueurs internationaux comme Loïc Le Meur dépassent les 80. Donnée amusante, sans plus. Mais cette lecture a attiré mon attention vers un autre phénomène. J’ai eu l’impression que beaucoup d’utilisateurs Twitter avaient vu leur nombre de followers gonfler durant les derniers mois.

Pour en avoir le cœur net, j’ai effectué quelques comparaisons grâce à un outil suggéré par Romain Nicault. Mon intuition ne m’a pas trompé. Durant mon absence, il s’est produit quelque chose.

Les journalistes des grands médias ont vu leurs scores gonfler, donc incidemment leur influence. Cela traduit un recentrage du Net. Nous serions en train de nous rapprocher de labels qualifiés, de valeurs sûres… comme si nous avions peur, comme si le manque de repère nous effrayait et nous dispensait d’aborder les inconnus. Plutôt que de favoriser les francs-tireurs indépendants, nous nous rapprocherions des « fonctionnaires médiatiques ». Dont je suis, d’une certaine façon, puisque je publie des livres.

Cette centralisation du Web ne cesse de s’intensifier depuis l’avènement de facebook. On nous enferme dans des architectures propriétaires. On cocoune les utilisateurs dans des prisons dorées. On unifie les blogueurs dans des médias pures players qui, au nom de l’innovation, nous font régresser vers des modèles industriels antédiluviens. Tout cela parce que nous préférons faire comme tout le monde. C’est-à-dire admirer ce qui brille.

Je reviens sur mon graphique. Pendant que Loïc Le Meur progressait régulièrement, les journalistes choisis croissaient jusqu’à deux fois plus vite que lui. J’ai pris pour étalon Rosselin parce que c’est mon ami et qu’il bosse en ce moment à La Tribune, Guy Birenbaum et Dadiv Abiker parce qu’ils m’ont invité en janvier à leur émission sur Europe 1. Je sais que j’aurais dû être exhaustif. Mais je me suis concentré sur des acteurs de longue date de la twittosphère. Il serait intéressant que chacun d’entre vous se glisse dans ce graphique pour que nous puissions confirmer ou infirmer la tendance selon laquelle les médias centralisés ont une influence grandissante sur le Web.

Si cette sur-focalisation de l’audience sur les vedettes du monde médiatique traditionnel est réelle, elle a tout de même un côté positif. Nous ne valorisons pas des entreprises mais des hommes et des femmes qui, à un moment donné, travaillent dans des entreprises. Quand ils en partiront, ils emporteront avec eux leur communauté. Ça, c’est un progrès. Nous ne sommes plus les esclaves des boîtes qui nous emploient. En piratant la twittosphère, et les réseaux sociaux en général, les entreprises construisent la réputation de leurs employés. En fin de compte, la décentralisation sera peut-être gagnante. En ligne, battez-vous pour exister en votre nom.

53
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

53 comments

  1. Les pirates de la twittosphère http://t.co/Lg5AoUPb

  2. Les pirates de la twittosphère RT @crouzet: Les pirates de la twittosphère http://t.co/7kcEPBPF

  3. Les pirates de la twittosphère http://t.co/Lg5AoUPb

  4. Des bonnes nouvelles dans le billet de @crouzet : "Les pirates de la twittosphère" — http://t.co/0PvEjZWi

  5. dixit @crouzet : "Nous ne sommes plus les esclaves des boîtes qui nous emploient" http://t.co/i9TmiI3i

  6. RT @crouzet: Les pirates de la twittosphère http://t.co/DhmuZB3o

  7. @rosselin @guybirenbaum @DavidAbiker C'est vous les pirates http://t.co/Lg5AoUPb

  8. Les pirates de la twittosphère RT @crouzet: Les pirates de la twittosphère http://t.co/7kcEPBPF

  9. Les pirates de la twittosphère RT @crouzet: Les pirates de la twittosphère http://t.co/7kcEPBPF

  10. Les pirates de la twittosphère http://t.co/Y3aCSocK #SocialMedia par @crouzet

  11. eBouquin says:

    Les pirates de la twittosphère http://t.co/Lg5AoUPb

  12. Les pirates de la twittosphère http://t.co/FM2RgRjE #coupdegueule #centralisation #une

  13. Fredox says:

    Les pirates de la twittosphère http://t.co/qoy177S2 via @crouzet

  14. RT @crouzet: Les pirates de la twittosphère http://t.co/SSv5Dgsl

  15. RT @crouzet: Les pirates de la twittosphère http://t.co/JOjBQEQZ

  16. Petitesphrases says:

    J’aime assez ce raisonnement de l’audience qui appartient à son auteur et pas au média qui l’emploie.

    Le phénomène a aussi touché les politiques – mis en avant par Twitter. Quand on regarde certaines timelines ( je trouve celle de V. Pecresse significative) on sent cependant un vrai-faux amour de l’outil, qui sonne creux.
    La mise en avant par Twitter apporte des followers, pas de qualité (hélas!)

  17. sebmusset says:

    RT @crouzet: Les pirates de la twittosphère http://t.co/bcAp45Aj

  18. Peuples says:

    RT @sebmusset RT @crouzet: Les pirates de la twittosphère http://t.co/3AsOLUaX

  19. Geoffrey says:

    Les pirates de la twittosphère http://t.co/Lg5AoUPb

  20. Charles says:

    Attention, comme tout ce qui a de la valeur, les entreprises ne veulent pas laisser les contacts aux employés (un peu comme le code source pour les développeurs) :
    http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/a-qui-appartiennent-les-abonnes-d-un-fil-twitter-professionnel_276618.html

  21. RT @crouzet: Les pirates de la twittosphère http://t.co/bcAp45Aj

  22. Les pirates de la twittosphère http://t.co/vJLGPc3k par @crouzet et via @sebmusset

  23. @Charles Ce que veulent les entreprises n’est pas ce que veulent les salariés. à eux de défendre leurs droits, à être eux-mêmes sur les réseaux. Je donne une conférence à ce sujet en avril à Lausanne.

  24. RT @ebouquin RT @crouzet: Les pirates de la twittosphère http://t.co/BuJLGYQR

  25. Vers une concentration des "influents" sur les réseaux sociaux : effet de maturité ? http://t.co/IaXqGj0Q

  26. Les pirates de la twittosphère http://t.co/Lg5AoUPb

  27. Vers une concentration des "influents" sur les réseaux sociaux : effet de maturité ? http://t.co/IaXqGj0Q

  28. d'Ardier says:

    Vers une concentration des "influents" sur les réseaux sociaux : effet de maturité ? http://t.co/IaXqGj0Q

  29. Les pirates de la twittosphère http://t.co/AZlyMtBZ

  30. Les pirates de la twittosphère http://t.co/QHsvqcN3 #Twitter

  31. Denis says:

    Ces hommes n’existent-ils pas du fait de leur appartenance à un média ? Alors la poule ou l’œuf ?

  32. Eric says:

    Et si, tout simplement, le fait de passer à la radio tous les jours était la cause de cette augmentation du nombre de suiveurs: des milliers d’auditeurs, ça fait des milliers de suiveurs potentiels. A l’inverse, un simple blogueur n’a pas cette “force de frappe”.

  33. Tu as raison… mais ça montre que les médias traditionnels restent dominant, ce qui n’est pas une nécessité (moi j’écoute peu la radio).

  34. Les pirates de la twittosphère http://t.co/KjWqzP2J RT @crouzet #Twitter #Klout #Influence

  35. RT @crouzet: Les pirates de la twittosphère http://t.co/k6UJx4PB via @camauger

  36. Cedric says:

    Bonjour Thierry,
    dans votre commentaire en réponse à Eric, vous écrivez “ça montre que les médias traditionnels restent dominants, ce qui n’est pas une nécessité”.

    Certes, ce n’est pas une nécessité, mais une réalité. Elle ne me convient pas forcément complètement – bien que moi aussi versé dans la presse (encore maintenant, contrairement à votre décrochage il y a maintenant quelques années).

    Cette réalité est décevante pour nous, les vieux geeks, qui avions espéré un élan de fraicheur venu du net. Manifestement, les usages deviennent compris des médias et autres entreprises. Ils sont effectivement soutenus par des outils de communication comme facebook qui, sous couvert d’une ambition “user centric”, est inévitablement “pognon centric”.

    Bon, désolé pour la dérive probablement hors sujet, mais je me sens à la fois proche de vous – cinquième pouvoir, alternative, etc – mais constate que nos congénères sont finalement peu nombreux à souhaiter l’alternative. A vous (nous) de les éclairer sur la beauté des choix à venir dans la vie de la cité ;o)

  37. Tu résumes une des raisons qui m’ont poussé à débrancher… Oui, nous devons continuer à expliquer, à montrer… La partie n’est pas encore perdue.

  38. silikani says:

    Les pirates de la twittosphère ou l'influence grandissante des #medias centralisés sur le #web http://t.co/2p8TdA8J

  39. Les pirates de la twittosphère http://t.co/C9s7KQgu #Coup_de_gueule #centralisation

  40. Thierry Crouzet de retour de sa période de déconnection totale. Selon lui Klout gonfle les comptes des médias http://t.co/Fdi2JZZH

  41. Thierry Crouzet de retour de sa période de déconnection totale. Selon lui Klout gonfle les comptes des médias http://t.co/Fdi2JZZH

  42. Thierry Crouzet de retour de sa période de déconnection totale. Selon lui Klout gonfle les comptes des médias http://t.co/Fdi2JZZH

  43. Thierry Crouzet de retour de sa période de déconnection totale. Selon lui Klout gonfle les comptes des médias http://t.co/Fdi2JZZH

  44. Thierry Crouzet de retour de sa période de déconnection totale. Selon lui Klout gonfle les comptes des médias http://t.co/Fdi2JZZH

  45. Chris says:

    Il faudrait sûrement élargir l’étude à beaucoup plus de comptes car en l’état ça ne veut pas dire grand-chose.

    Si tu prend quelques blogueurs “de tête” comme Korben ou Moderateur tu aura des courbes tout aussi importante avec des pointes à quasi +20% aussi sur les 3 derniers moins pour certains.

  46. Ce que tu me dis n’est pas en contradiction avec l’idée d’un web qui se centralise (et donc que quelques blogueurs accaparent l’attention).

    Il faudrait écarter les comptes suggérés automatiquement par Twitter de cette étude, blogueur ou journaliste indifféremment. Ajouter des politiques. Remonter plus loin dans le temps. C’est pas mon job. 🙂

  47. Les pirates de la twittosphère http://t.co/okDQ2GkT par Thierry @Crouzet (ça y est il reblogue ;o)

  48. cwicket says:

    Les pirates de la twittosphère http://t.co/okDQ2GkT par Thierry @Crouzet (ça y est il reblogue ;o)

  49. Les pirates de la twittosphère http://t.co/okDQ2GkT par Thierry @Crouzet (ça y est il reblogue ;o)

  50. Je crois que ces courbes peuvent être expliquées par la fonction de suggestion de Twitter. Être un des comptes suggérés à l’inscription sur Twitter donne un “avantage” en terme de followers assez énorme. Il faudrait mettre en corrélation la courbe du nombre de followers de ces gens et celle des nouveaux inscrits sur Twitter.

Comments are closed.