Ils savaient vivre, les cons