On écrit pour vivre, jouir de la vie. Chaque mot, graffiti ou tweet est un ferment de littérature http://t.co/SSs7a2Y6 @crouzet et @nathcouz
source [email protected] (Claire Maeva)