Les connecteurs en déduisent donc que, pour connaître sa vie, il faut la vivre ~ @crouzet in “Le peuple des connecteurs”.
source [email protected] (Emmanuel Gadenne)