Intéressante démarche de @crouzet, auteur d’un roman twiller. Il dit que la contrainte formelle (métrique) a toujours stimulé les écrivains.
source [email protected] (?? ???)