Thierry Crouzet

Écoute dans une vague torpeur des auteurs lire des textes qui ne m’éveillent pas. La littérature est alors moins puissante que la musique. Il me faudrait au moins une idée pour secourir la poésie impuissante. Et bloguer ainsi avec légèreté depuis mon iPhone redonne, au moins pour moi, un peu de vie à cette littérature qui meurt devant moi.

NE MANQUEZ AUCUN ARTICLE