Preuve : les spores cthulhiennes