L’ordinateur est à la complexité ce que le télescope est à l’infiniment grand ou le microscope à l’infirment petit. Mais là où le télescope et le microscope ne nous permettaient que d’observer, l’ordinateur transforme. Il engendre par lui même la complexité.

Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.