Thierry Crouzet

Pour fêter les Noëls 1994 à 2000, j’ai cousu de petits livres que j’ai offerts à mes amis. Il me semblait que plus le numérique se développait, plus la matérialité devait prendre de l’importance, et en conséquence le livre d’artiste. En découvrant Pourquoi travailler ? de Liam Gillick, je me suis dit que je pouvais m’amuser à simuler des livres d’artiste web.

Chronique d’un licenciement est mon opus 1995. J’ai tenté d’y expérimenter une forme d’hypertexte, sur le modèle déjà utilisé pour Genius locus. Il y est question de mail, de littérature, de trahisons… (pour ce dont je me souviens... je déteste relire des textes aussi anciens sans avoir la possibilité de les retoucher).

NE MANQUEZ AUCUN ARTICLE

Page 1
Pages 2-3
Pages 4-5
Page 6-7
Page 8-9
Pages 10-11
Pages 12-13
Pages 14-15
Pages 16-17
Pages 18-19
Pages 20-21
Pages 22-23
Pages 24-25
Pages 26-27
Pages 28-29
Pages 30-31
Pages 32-33
Pages 34-35
Pages 36-37
Pages 38-39
Pages 40-41
Pages 42-43
Pages 44-45
Pages 46-47
Page 48