Wikipédia est devenu un astre mort, sur lequel règnent des fantômes

Dixit Narvic en commentaire : « Cet épisode est navrant [demande de suppression de plusieurs pages Wikipedia] et profondément décevant (voire inquiétant) sur ce qu’est devenu Wikipédia en quelques années. C’est une vraie dérive, qui s’habille des apparences de la démocratie, mais dissimule un fonctionnement des plus bureaucratique et un véritable flicage des intervenants par une petite troupe de personnes bien organisés au sein du site, disposant de pouvoir d’action spéciaux, exorbitant de celui du commun, et qui manifestent vis à vis du quidam une arrogance péremptoire et un dogmatisme proprement effarants.

« Nous assistons bel et bien à une sorte de confiscation du projet ouvert originel, par un petit gang de la pensée conforme, qui agit comme s’il était propriétaire de Wikipédia, ou formés des “élus” désignés pour la défendre contre les méchants.

« A cette heure :

  1. La page sur la TRM est supprimée.
  2. Celle sur Open UDC en voie de l’être.
  3. Peut-être celle sur Thierry Crouzet sauvera-t-elle sa peau.

« Ma re-plongée depuis deux jours dans les “sous-sol” où se fabrique Wikipédia (les pages discussion des articles, et surtout les pages de discussion des demandes de suppression de page), me laisse un sentiment extrêmement pénible.

« Un gang s’est créé au fil du temps, et en raison même des procédures de contrôle extrêmement complexes mises en place pour la régulation des contenus publiés. Ce gang s’appuie sur les droits exorbitants du droit commun des intervenants, qui lui sont attribués par un seuil fixé dans le nombre de contributions effectués sur le site. Mais surtout, il use de sa bien meilleure connaissance et maitrise des arcanes et du jargon extrêmement complexes, et bureaucratique du site, un véritable maquis procédurier qu’ils ont très largement contribué eux-mêmes à mettre en place.

« Quoiqu’il se passe sur Wikipédia, il y a une procédure pour ça !

« La méconnaitre un tant soit peu dans un débat face à l’un de ces nervis expose immédiatement à des menaces de déclenchement de tout un arsenal répressif, dont seul ce nervis connait en détail le fonctionnement, les ruses et astuces, et la jurisprudence. C’est devenu kafkaïen !

« Imbus du pouvoir réel que leur donnent ce statut à part, leur interconnaissance, leur capacité à se regrouper pour agir en meute, les membres de ce gang s’autorisent un comportement d’une arrogance effarante, témoignant de leur sentiment de la supériorité de leur propre légitimité. Ils sont devenus une véritable petite police de la pensée, qui “patrouille” (ce sont ses termes), sans relâche sur les pages, et rappliquent en groupe dès qu’un des leurs sonne l’alarme.

« Les principes initiaux de régulation des contenus sur le site ont été érigés en dogme, et il n’est plus admis de les contester (c’est s’exposer immédiatement à des menaces de sanction), ni même de simplement demander qu’ils soient appliquées avec souplesse et discernement.

« Ces principes sont pourtant en eux-mêmes profondément contestables : le principe de “neutralité de point de vue”, totalement spécifique à Wikipédia dans le champs académique ou même du savoir en général, est une sorte d’ovni épistémologique, qui ne résiste pas à aucun examen sérieux.

« La Procédure Wikipédiaire rejette, par principe, la validation par l’étude critique des sources primaires (de préférences aux sources secondaires, dites “de seconde main”), qui reste le B-A BA de toute méthode scientifique crédible, partout ailleurs que sur l’encyclopédie. Non sur Wkipédia, les “sources secondaires” règnent en maitre, jusqu’à l’absurde : l’écrivain américain Philipp Roth s’est ainsi vu, avant Thierry, répondre par les administrateurs US du site, qu’il n’était pas une “source fiable” pour corriger des erreurs factuelles dans sa propre biographie!

« Cette procédure de validation aboutit à privilégier systématiquement la résonance médiatique que peut obtenir un fait où une idée, sur l’examen critique personnel ou collectif que les individus peuvent apporter sur ce fait ou cette idée. Sans, bien entendu, qu’aucun regard critique ne soit porté sur la nature et le fonctionnement de la construction sociale des notoriétés médiatiques. C’est la victoire au final de la peopilisation de la pensée… sur la pensée elle-même.

« Wikipédia est devenu un astre mort, sur lequel règnent des fantômes. RIP. »

Un texte de Narvic, intinitialement posté en commentaire…

Page attaquée sous prétexte que personne ne parle de Crouzet.

Page attaquée sous prétexte que personne ne parle de Crouzet.

21
Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.

21 comments

  1. Je ne connais pas les arcanes de Wikipédia mais il est sûr que des milliers de sites ne sont pas à jour ou remplis d’erreurs ou d’approximations.

    La censure exercée, telle que celle qu’a rencontrée Philip Roth, est sans doute la partie émergée de cet iceberg, pourtant parfois utile pour connaître au moins les dates de naissance (sinon de mort) de quelques auteurs ou la situation géographique de tel village d’Anatolie.

  2. patouf says:

    Bof, encore une personne qui crache son venin parce qu’il s’est fait effacer une page sur Wikipédia. Ce n’est pas le premier, ce ne sera pas le dernier, au final ca ne sert à rien et le projet continuera. Et oui il y a des règles sur Wikipédia, il suffit d’avoir un peu de bonne volonté et de ne pas être borné et en général tout se passe bien.

  3. Michel says:

    Autre cas symptomatique de wikipédia,celui de François Asselineau, le président de l’UPR.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Asselineau

  4. narvic says:

    Ma plaidoirie en défense 😉 au procès qui m’est intenté sur Wikipédia dans le cadre de cette faire. Je vous mets le lien, car ça se passe vraiment dans les sous-sol du site, totalement hors de portée des internautes ordinaires, un lieu sombre, inaccessible, connu des seuls initiés… B-)

    C’est là : https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikipédia:Requête_aux_administrateurs#Non_respect_de_WP:FOI_.C3.A0_de_multiples_reprises

    Donc ma plaidoirie :

    “Bon, on en est où? Le tribunal secret s’est-il réuni? A-t-il proclamé la sentence, ou bien elle-aussi demeurera-t-elle secrète, comme les fantômes qui m’accusent, et qui, eux, ne répondent de rien? C’est que j’attends mon trophée, moi ! Narvic (discuter) 16 octobre 2014 à 17:38 (CEST)

    Ou alors… on arrête les frais: on considère que la démonstration est faite que la demande de suppression de la page Thierry Crouzet a été manifestement abusive (voir l’état du vote et le retrait total des oppositions de ses propres promoteurs !), qu’elle n’a été proposée qu’à la suite d’une chasse à l’homme concernant ceux qui se sont publiquement manifestés dans une autre affaire sans lien (Open UDC), et qu’il s’agissait donc bien d’une opération de représailles ad hominem, qu’il convient donc d’ouvrir une procédure contre son/ses auteur/s.

    Je ne sais pas quel est le nom qu’il convient d’employer dans votre jargon pour désigner de tels types d’agissements, mais ailleurs sur le web on admet généralement d’en désigner les auteurs comme… des trolls… Il a même fallu que je me fasse moi-même le troll du troll pour que ça devienne manifeste!

    Sur la portée plus profonde de l’épisode: peut-être pourrait-il nourrir quelques réflexions internes à Wikipédia, qui pourraient peut-être, sait-on jamais, contribuer à expliquer l’hémorragie massive de contributeurs et la grave crise que rencontre le projet.

    Ma contribution: Wikipédia s’est dotée d’une organisation interne qui s’apparente à un réseau social, sauf qu’à la différence de bien d’autres, qui sont ouverts et “horizontaux”, le vôtre est fermé, vertical, hiérarchisé, c’est une pyramide oligarchique, de type cooptation aristocratique, très verrouillée. Il est presque inévitable qu’un tel réseau dérive sur un mode sectaire, surtout s’il admet des trolls en son sein. Ce qui est manifestement le cas ici.

    Merci de votre attention, Narvic (discuter) 16 octobre 2014 à 18:02 (CEST)”

  5. Olivier says:

    Cet état de fait n’est pas neuf, et d’autres en ont subit le coup depuis longtemps… peut-etre faut-il atteindre un certain seuil de reconnaissance sociale que pour devenir d’un coup à la fois intéressant à figurer sur Wikipedia (une page est créee) et à la fois une menace pour la “connaissance admise” par le quidam wiki-capo …

    d’autres à en subir les foudres ont été les scientifiques (vivants) bravant le concensus, comme par ex. Jean-Pierre Petit, ou encore les tenant d’une théorie (étayée, passionante) s’appuyant sur une forme d’aether (aetherometry.com) … entre autres …
    le panneau “pseudoscience” brandi par des nuls en math, on verrouille ou supprime pour “atteinte aux chartes wikipedia” …

  6. narvic says:

    Bon, tout est rentré dans l’ordre et l’attaque contre la page consacrée à Thierry sur Wikipédia a été contrecarrée. 😉

    La formule utilisée par le super-chef wikipédien qui est intervenu pour clore le débat est amusante :

    “Étant donné que l’admissibilité et la vérifiabilité de l’article ont été démontrées avec les sources apportées, que les deux contributeurs ayant proposé la suppression sont revenus sur leur position, que la publicité faite à ce cas en dehors de Wikipédia peut alimenter des polémiques stériles et évitables, et enfin qu’un consensus en faveur de la suppression n’a manifestement aucune chance d’être atteint, il n’y a pas d’intérêt à poursuivre la discussion.”

    Quant mon “procès wikipédien” 😉 (cf. commentaires plus haut)? Il a fait pschitt! Et les traces en ont été effacées des pages accessibles au public !!

    On bat en retraite en rase campagne devant le tollé, mais pour autant, aucune explication, aucune remise en cause, aucune excuse, aucune transparence… Ça marche comme ça aujourd’hui, Wkipédia.

  7. Wikibuster says:

    @patouf : oui le mur de Berlin a tenu longtemps lui aussi malgré tous ces citoyens dissidents qui ne comprenaient pas qu’il y a des règles dans un monde soviétisé, et puis le temps a passé, et puis le mur est tombé. 🙂

  8. Wikibuster says:

    @narvic: Pourquoi les pages du procès ont-elles été effacées, c’est contraire aux règles de Wikipédia mais y-a-t-il encore des règles sur ce site en dehors de l’arbitraire des admins ?

  9. narvic says:

    @Wikibuster

    Après enquête, il appert que la section de page consacrée à mon procès (et à celui d’Olivier Auber), a été effacée par l’auteur de la procédure lui-même, quelques heures après que la menace sur la page de Thierry a été levée par l’intervention d’un administrateur de Wikipédia. Je n’en sais pas plus à cette heure.

  10. Wikibuster says:

    @narvic : Les admins se donnent de plus en plus de libertés pour leur propre confort, mais en supprimant la transparence des historiques ils détruisent un peu plus Wikipédia.

  11. narvic says:

    @Wikibuster

    Pour le moment, je n’ai constaté aucune intervention coupable sur la transparence des historiques, même quand ils sont un peu difficiles à retracer. Mais je veille…

  12. LaurentG says:

    @Narvic : “Et les traces en ont été effacées des pages accessibles au public”… Pas tout à fait. Qui cherche, trouve…

    https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Wikipédia:Requête_aux_administrateurs&oldid=108290281#Non_respect_de_WP:FOI_.C3.A0_de_multiples_reprises

  13. thakala says:

    Mais non, lorsque Wikibuster n’arrive plus à trouver quelque chose c’est forcément une censure abjecte des admins…

    Thierry Crouzet perd beaucoup en crédibilité en faisant de la publicité à cet individu ridicule et son site remplit d’âneries et de copier/coller sans intérêt.

  14. Je sais pas trop pour le Wiki anglophone (ou d’autres langues), mais dans la partie francophone, il est notoirement connu que les seuls articles un tant soit peu fiables sont ceux consacrés à tel domaine technique hyper-pointu. Dès qu’il est question de sciences humaines (par ex), ça vire au grand n’importe quoi.

  15. Wikibuster says:

    @Jean-Michel Spermufle : Les articles scientifiques de Wikipédia sont des cours pompés intégralement (sans autorisation) par des étudiants donc c’est difficile de se tromper. Mais ces articles n’ont aucune valeur de vulgarisation, si vous pouvez les lire vous n’en avez probablement pas besoin. Pour tout le reste Wikipédia est un gigantesque patchwork sans intérêt.

  16. qwerty says:

    J’ai essayé d’écrire un article se voulant répondre à cet article http://etudiant-libre.fr.nf/news-309.html
    DISCLAMER : je ne fais pas partie de l’équipe de wikipédia.

  17. Wikibuster says:

    @thakala: Voici un nouveau copier/coller qui renseigne tout de même beaucoup sur ce qu’est vraiment Wikipédia.
    “Wikipédia c’est une simple meute gouvernée par des rapports de force”
    http://wikibuster.wordpress.com/2014/10/25/wikipedia-cest-une-simple-meute-gouvernee-par-des-rapports-de-force/

  18. je pense qu’il s agit de personnes payées pour maintenir des robots logiciels d’effacement à grande échelle, à Wikipedia de bloquer leurs IPs …

  19. Lombard says:

    Eh oui !
    Il y avait dans le temps, un article très fouillé sur José Cabanis, de Toulouse. Récemment, j’ai constaté qu’il ne reste que … ça ! http://fr.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Cabanis
    Et c’est loin d’être le seul cas !

Comments are closed.