Thierry Crouzet
Notre soir très doux