Après une chronique stimulante de François Médéline, je commence à lire *Le Seigneur des Porcheries* de Tristan Egolf, qui attaque par une avalanche de mots comme souvent les Anglo-saxons savent en produire, c’est une... https://t.co/U7zecRte4P

https://platform.twitter.com/widgets.js

Ne manquez aucun article
Soutenez mon travail en achetant mes livres.