Thierry Crouzet

L’abondance, une illusion dangereuse

Un moment rareMon père était pêcheur. Il était persuadé qu’on pouvait pêcher sans fin, et, quand les poissons venaient à manquer, il accusait tout le monde sauf des pêcheurs. Il n’a jamais voulu admettre que la ressource qu’il avait reçue en abondance ne l’était plus. En Méditerranée, il a fallu établir des quotas pour stopper la tragédie des communs, pour nous faire prendre conscience qu’une ressource abondante pouvait devenir rare. Suite à Lire la suite →

L’abondance est-elle un problème ?

Le lac de l'OuleDans le milieu des activistes numériques, on entend souvent dire que nous devons passer d’une société de la rareté à une société de l’abondance. Services, produits, temps libres, œuvres d’art, travail, énergie, communication, et même la monnaie devraient être démultipliés pour notre bien collectif. Lire la suite →

Wattpad expliqué aux éditeurs

One Minute sur WattpadDid I mention I love you d’Estelle Maskame en 2012, After d’Anna Todd en 2013, Chassing Red d’Isabelle Ronin 2014… cette série de succès Wattpad transformée en série de succès en librairie a donné des idées à tous les éditeurs. En 2017, Hachette a signé un contrat avec la plateforme d’autopublication sans qu’elle soit pour autant son territoire de chasse gardé. Lire la suite →

Quand le libre se flingue lui-même

Mes ebooks en ventePourquoi les plus fervents adeptes du libre ont-ils éprouvé le besoin de créer une monnaie libre comme la Ğ1 ? Il me paraît important d’interroger ce paradoxe pour comprendre l’évolution du Net et de la société en général. Lire la suite →

Je ne donne plus, je vends en Ğ1

DuniterJe ne crois plus au tout gratuit, aux contenus diffusés à tous les vents sur le Net dans l’attente que de généreux donateurs se manifestent. J’ai exprimé mes doutes depuis quelques mois, en même temps que je comprenais que nous ne faisions ainsi qu’alimenter le capitalisme cognitif. Nous avons rêvé de la société du don, en utopistes, sur la base d’intuitions. C’était une belle idéologie, mais une idéologie tout de même (notez que le théoricien de cette idéologie, lui, a toujours été payé pour prêcher sa théorie). Lire la suite →

Archiver le blog pour passer à autre chose

Les années blogC’est la fin de l’année, bientôt les vacances, j’ai bouclé le roman que je publierai l’année prochaine et je ne sais pas encore à quoi je passerai mon temps dans les mois qui viennent. L’idée d’écrire hors du Web comme je viens de le faire cette année me chagrine. Je m’éloigne irrémédiablement de la matrice qui m’a stimulé durant des années, d’autant que je ne trouve aucun nouveau projet numérique dans lequel m’engouffrer avec quelques lecteurs enthousiastes. Lire la suite →

Auteur interactif vs narration interactive

L'infiltréL’art interactif a commencé avec l’informatique, même si au début il n’en faisait pas usage. Je pense notamment à certaines sculptures de Calder des années 1950, aux Cent mille milliards de poèmes de Queneau en 1961, au film le Kinoautaumat de Radúz Činčera en 1967. Lire la suite →

La littérature numérique comme macramé

Depuis quelque temps une question me turlupine. Pourquoi aucune élite intellectuelle ou financière s’intéresse à l’avant-garde de la littérature numérique ? Lire la suite →

Écrire est-il un verbe intransitif ou transitif ?

Pour qui pêcher?Je suis nul en grammaire, je n’ai jamais réussi à m’y intéresser, peut-être parce que Steven Pinker, je crois bien que c’est lui, a montré que toutes les grammaires ne pouvaient qu’être incomplètes (ce qui serait métaphoriquement dans la logique du théorème de Gödel et nous autoriserait, nous autres écrivains, à toutes les libertés syntaxiques). Lire la suite →

Pourquoi écrire en ligne?

« Pourquoi écrire ? » est une question souvent posée aux écrivains et que nous nous posons au moins aussi souvent, tant parfois cette activité nous paraît absurde. Cette question a un corollaire évident : « Pourquoi publier ? » À ces deux questions, nous devons avoir au moins autant de réponses que d’écrivains. Alors les compléter en leur ajoutant « en ligne » a peu de chance de réduire le champ des possibles, mais j’aimerais me lancer dans une petite investigation, en vue de mettre de l’ordre dans mes idées (voici en tout cas pourquoi j’écris ce texte et aussi pourquoi je le partage avec vous, peut-être pour entretenir le débat). Lire la suite →