Thierry Crouzet

Blogs et politiques, bis

José m’a demandé de préciser quelques définitions au sujet de mon prochain livre et du site associé bonVote .

J’en profite pour dire que le titre du livre ne sera sans doute pas blogs et politiques mais plutôt Politique 2.0 ou quelque chose dans le même esprit. Je veux traiter de l’influence d’Internet en général sur la politique. Au début de l’ouvrage, je placerai quelques définitions dont voici un premier jet.

weblog [weblog] nom masculin (1997 ; Jorn Barger ; contraction de web log, c’est-à-dire carnet de bord web) Site web qui ressemble à un carnet de notes où les articles, pouvant être commentés par les lecteurs, sont affichés dans l’ordre chronologique inverse. Le premier weblog daterait de 1994 et serait l’œuvre de Justin Hall. Un weblog est soit l’œuvre d’un auteur unique, soit d’un collectif.

blog [blog] nom masculin (1999 ; Peter Merholz) Synonyme de weblog. Employée pour la première fois dans le jeu de mots : « we blog ». A donné naissance au verbe bloguer (publier un article dans un blog) et au nom blogueur (quelqu’un qui blogue).

politique [pólitik] nom féminin (1361 ; du grec politikos qui signifie « de la cité ») Art de vivre en société – et non pas, seulement, art de gouverner car la vie sociale peut se concevoir sans gouvernement.

site politique nom masculin Site Web, très souvent un blog, qui traite fréquemment de l’art de vivre ensemble. Un site politique peut donner la parole à des élus, à des candidats, à des sympathisants, discuter des programmes politiques, analyser le travail d’un gouvernement, le critiquer, proposer des mesures, des révisions constitutionnelles, de nouveaux modes d’organisation, parler d’écologie, d’urbanisme, d’éducation…

buzz [buz] nom masculin Bruit autour d’un produit, d’une personne, d’une mode… qui se propage à très grande vitesse de bouche-à-oreille grâce, entre autre, aux nouvelles technologies de communication. Les blogs politiques sont souvent des créateurs de buzz. Lorsque le buzz atteint une masse critique, les médias traditionnels s’en saisissent et l’amplifient.

Beaucoup de sites et de blogs répondent donc à ces définitions : des sites officiels des partis aux rubriques politiques des médias traditionnels, en passant par un large éventail de blogs. Dans une certaine mesure, tous les médias sont un peu politiques. Dans le livre, j’essaierai de prendre en compte toutes les influences.

Dans bonVote, j’espère qu’il en sera ainsi. La base de données est ouverte à qui le souhaite. Si un blogueur pense être l’auteur d’un site politique, il pourra le référencer. Les médias traditionnels pourront aussi s’ils le souhaitent référencer leur section politique.

J’ai initialisé la base avec 1 000 sites, j’espère qu’elle va vivre d’elle-même maintenant, en s’auto-organisant en quelque sorte. Pour essayer de trier les sites, je suis en train de créer un nouveau robot qui évaluera la teneur politique des articles postés sur les sites. Il travaillera à partir d’un dictionnaire de mots clés qu’il recherchera dans chacun des articles. J’espère le mettre en ligne d’ici la fin de la semaine. Les sites à plus forte teneur politique apparaîtront en haut de page. La sélection de qui est politique ou non se fera alors d’elle-même.

Et comme souvent, comme ça se produit sur bonWeb, les internautes et les blogueurs ne manqueront pas de signaler les erreurs que nous corrigerons au plus vite. Merci d’avance pour votre aide.