Thierry Crouzet

Out of the web

C’est une idée qui me trotte dans la tête depuis quelque temps, à force de lire des inepties sur le web, professées par des ignares acculturés qui ne connaissent même pas l’histoire d’Internet dont ils se font les héros, qui n’ont aucune idée des quatre composants à la base de toute l’électronique… J’ai envie de tout couper, de me déconnecter, de mener pendant un an une expérience extrême.

Si j’étais célibataire, je crois que j’aurais déjà débranché, je me serais retranché derrière les outils de communication du vingtième siècle pour mieux penser mon temps. Je ne peux le faire aujourd’hui car je n’ai pas envie d’entraîner ma famille dans cette aventure… c’est peut-être Narvic qui le fera pour moi. En attendant, j’écris plutôt Into the flux ou Into the streams.