Thierry Crouzet

Le retour des crapauds fous

En 2009, j’ai commencé un livre que j’ai laissé en plan pour m’attaquer à L’alternative nomade. Je me suis soudain souvenu de lui, d’autant qu’il est également une forme de prélude à mon éternel Ératosthène. Lire la suite →

Aller où personne n’est allé – du surf à la littérature

Hier soir, j’ai vu Chasing Mavericks, l’histoire de Jay Moriarity, surfeur de l’extrême. Ne vous attendez pas à un chef-d’œuvre bien au contraire, dans la même veine mieux vaut se tourner vers Riding Giants. N’empêche, je n’ai pas décroché. Lire la suite →

Tourner deux fois ses tweets avant de twitter

Pour célébrer Lévi-Strauss au moment même de l’annonce de sa mort, j’ai joué à l’anthropologue (dans la série des billets de cours d’école). Il y a quelques jours, j’étais allé sur Tu viens, le site du livre éponyme de NKM et dans le forum associé à la question « Qui sont les crapauds fous ? », forum en cet instant encore vierge, j’avais simplement posté un lien vers mes articles sur le sujet. Aujourd’hui, je reçois une réponse du modérateur du site (pas de NKM en personne). Lire la suite →

Les crapauds fous fous

Au cœur de l’Angleterre, à quelques kilomètres au nord-est de Nottingham, le village d’Oxton égraine ses maisons opulentes dans un paysage de bocages et de bois parsemés d’étangs peu profonds. Dans cette campagne riante, on retrouve par endroits les vestiges de l’ancienne forêt de Sherwood, havre de Robin des bois et de créatures fantasmagoriques. Parmi elles, des crapauds jaune-gris, dits Bufo bufo ou crapauds communs. Lire la suite →

La métaphore des crapauds fous

Vos commentaires me donnent l'impression que vous avez interprété la métaphore dans un sens qui n'est pas celui que je lui donne. Chez Pierre de la Coste comme dans ce que j'ai écrit, il ne s'agit pas d'expliquer quoi que ce soit avec cette métaphore mais de donner un nom, quelque peu amusant, ironique, répugnant, aux gens qui ne suivent pas les orientations mainstream et ainsi ouvrent parfois de nouvelles voies (ça renvoie un peu à la théorie de Thomas Kuhn). Lire la suite →

Tuile sur les crapauds fous

Aucun n’a résisté à la migration, ou presque. J’ai passé la matinée de hier à lire des articles sur les crapauds, encore ce matin en rentrant de Paris dans le TGV, connecté avec mon iPhone jailbreaké. Lire la suite →

Les crapauds fous

Je ne peux plus penser à un autre titre pour mon prochain livre. J’avais tout d’abord songé à Boom, mais ce n’est pas un livre sur la crise / les crises, puis j’avais trouvé Le monde ne peut plus attendre, puis Les nouveaux Christophe Colomb, puis en lisant La théorie du crapaud fou appliquée à Internet, j'ai crié eurêka. Lire la suite →