Thierry Crouzet

Comment retrouver le bonheur sur le web

Pendant une bonne dizaine d'années, j'ai vécu avec beaucoup d'autres dans l'illusion que nous allions réussir à changer le monde politique, esthétique, littéraire grâce au web… De fait, nous avons beaucoup réfléchi, beaucoup écrit, beaucoup produit. Lire la suite →

De la difficulté de critiquer les réseaux sociaux

Le web contemporain passe par les Facebook, Twitter, Google+… Le trafic naturel des sites s'amenuise. Il dépend de la recommandation sociale, tout autant que de recherches plus ou moins aléatoires. Lire la suite →

Les réseaux sociaux font de nous des pornographes

J’écris. Je suis souvent seul face à mon écran. Je n’ai pas de collègue de bureau. Alors la tentation est grande de me promener sur les réseaux sociaux à la recherche d’un peu de chaleur humaine. Et je me sens soudain encore plus seul. Lire la suite →

La discontinuité du Web et l’éclatement de nos vies

Nos vies s’émiettent en une multitude de fragments. Nous sommes de chair et de code, nous sommes un corps ancré et un esprit qui surfe sur le Net, nous sommes assis sur notre chaise de bureau et en même temps penchés à plusieurs fenêtres. Le livre en tant qu’espace immersif est un anachronisme. Il nous dénie le multitâche, il nous redonne un arrière-goût du temps d’avant, il ne réussit pas longtemps à nous éloigner de notre hypermodernité. Nous replongeons bien vite dans le flux, avec cette incapacité chronique à recoller les morceaux. Lire la suite →

Les traîtres à la cause

Internet devait nous aider à changer le monde, vite. Il le fera sur le long terme parce qu'il impose une structure horizontale au vieux modèle hiérarchique, mais la transition sera plus douloureuse qu'espérée, parce que les promoteurs d'Internet eux-mêmes ont failli. Lire la suite →

Internet nous rend-t-il heureux ?

Quand on se place dans la perspective du temps long, toutes les technologies transforment le monde. La voiture a par exemple changé la forme des villes, en les étalant en vastes banlieues. Il est certain qu’Internet aura sur le long terme un effet transformateur, et plus qu’Internet le numérique dont il est une des nombreuses conséquences. Mais le long terme m’intéresse peu. Je veux vivre les transformations, je veux en bénéficier, je jeux en jouir, particulièrement dans l’espace social. Lire la suite →