Thierry Crouzet

BonVote : otage de google, bis

Première explication de la disparition de bonVote de Google : un passage dans la sandbox.

C’est une zone tampon mise en place pour lutter contre le spam. Les nouveaux sites dont le trafic monte soudainement (c’est le cas de bonVote), dont on parle beaucoup (c’est le cas de bonVote) et qui reçoivent une grande masse de liens externes (c’est le cas de bonVote) risquent de s’y retrouver pendant une période de quarantaine plus ou moins longue.

Les filtres antispams de google fonctionnent automatiquement. Ils sont bêtes et méchants. Par exemple quand Page 2007 parle de bonVote et reproduit notre Top 100, il crée 300 liens vers bonVote. Plusieurs autres blogs ont fait la même chose, beaucoup de blogueurs ont placé le bouton qui indique leur classement bonVote… Tout ça fait beaucoup de liens, plusieurs milliers, pour nous c’est supers, je vous remercie tous… Mais je suppose que Google n’a pas aimé.

À ce stade, c’est vraiment du jus de crâne. Nous allons essayer de joindre Google. Mais, d’après ce que je sais, ils ne sont jamais réactifs sur ce genre de problèmes.