Thierry Crouzet

Blogs et politique en novembre 06

Comme tous les mois, je m’amuse à une petite analyse des statistiques bonVote.com.

Par rapport à la précédente édition, le baromètre évolue vers la tête, en phase avec l’actualité. Si François Bayrou a disparu, Ségolène Royal a rejoint Nicolas Sarkozy. Est-ce un avant goût de la finale de l’année prochaine ? Franchement, j’en doute et je parierais pour une finale plus surprenante. C’est mon côté joueur.

Par ailleurs, j’ai affiné l’analyse de la couverture web des différents partis. Je propose maintenant deux graphiques, et même beaucoup d’autres sur le site. Le premier en valeurs absolues compte le nombre de sites dans la base bonVote.com par parti. Le second en valeurs pondérées tient compte de l’influence des sites. Ce second graphique est le plus pertinant car il s’intéresse à la qualité plus qu’à la quantité. La droite reste sous représentée, faisant pratiquement jeu égal avec le centre. Les Autres dominent toujours, voilà pourquoi je m’attends à des surprises (si tant est que le web pèse dans l’élection finale).

Ces  deux graphiques montrent que l’UDF possède des sites moins influents que le PS et l’UMP (dont les parts de marché augmentent en prenant en compte la pondération). Suite de cette analyse…

  1. Loic Le Meur Blog | stats
  2. AgoraVox | stats
  3. Parti socialiste | stats
  4. Désirs d’avenir | stats
  5. UMP | stats
  6. Sarkostique | stats
  7. Embruns | stats
  8. Nues Blog | stats
  9. Christophe Carignano | stats
  10. Dominique Strauss-Kahn | stats
  11. Big Bang Blog | stats
  12. Domaine d’Extension de la Lutte | stats
  13. MonPuteaux.com | stats
  14. Versac | stats
  15. Acrimed | stats
  16. Thomas Clément | stats
  17. Le peuple des connecteurs | stats
  18. KoZtoujours | stats
  19. Secrétariat national aux NTIC du PS | stats
  20. John Paul Lepers | stats

Le classement des blogueurs les plus influents évolue peu. Au-delà de la vingtième place, page2007.com fait un rapproché à grande vitesse.

PS : Après les déboires de bonVote avec Google, tout est rentré dans l’ordre en début de mois. Le 1/11 : 910 visites. Le 30/11 : 21660. Si certains doutent encore de la supprématie de Google, ces chiffres démontrent le contraire. Sans Google, un site n’existe tout simplement pas.