Thierry Crouzet

Le téléphone sonne

[audio:2007teleson.mp3]

J’étais hier soir l’invité de Alain Bedouet sur France Inter. J’étais chez moi et j’ai trouvé assez difficile le débat à distance, car il faut demander la parole avant de l’avoir parfois trois minutes après. Impossible de couper quand on entend dire des conneries sur le référendum européen par exemple.

Thierry Vedel a ainsi joué le méchant petit canard qui ne croit pas à internet. Il va avoir des surprises. Et son livre sur comment devenir président risque de tomber à plat. Bernard Stiegler a enchaîné des idées plutôt justes sur internet mais quittant chaque fois le sujet de l’émission, la politique, pour exposer une philosophie d’internet que nous connaissons tous ici (on aurait dit qu’il venait d’écrire un peuple des connecteur version soft). Et moi, comme un imbécile, j’ai essayé de répondre aux questions. Mon éditeur va encore dire que j’ai oublié de faire la promo de mon livre.