Thierry Crouzet

Vintage :
Chronique d’un licenciement

Pour fêter les Noëls 1994 à 2000, j’ai cousu de petits livres que j’ai offerts à mes amis. Il me semblait que plus le numérique se développait, plus la matérialité devait prendre de l’importance, et en conséquence le livre d’artiste. En découvrant Pourquoi travailler ? de Liam Gillick, je me suis dit que je pouvais m’amuser à simuler des livres d’artiste web.

Chronique d’un licenciement est mon opus 1995. J’ai tenté d’y expérimenter une forme d’hypertexte, sur le modèle déjà utilisé pour Genius locus. Il y est question de mail, de littérature, de trahisons… (pour ce dont je me souviens… je déteste relire des textes aussi anciens sans avoir la possibilité de les retoucher).

Page 1
Pages 2-3
Pages 4-5
Page 6-7
Page 8-9
Pages 10-11
Pages 12-13
Pages 14-15
Pages 16-17
Pages 18-19
Pages 20-21
Pages 22-23
Pages 24-25
Pages 26-27
Pages 28-29
Pages 30-31
Pages 32-33
Pages 34-35
Pages 36-37
Pages 38-39
Pages 40-41
Pages 42-43
Pages 44-45
Pages 46-47
Page 48