Thierry Crouzet

Cyber-citoyen au positif

Je voudrais terminer Blog Power en démontrant qu’internet n’est pas qu’une vaste conversation. Tout au long du livre, j’ai montré comment internet influence la politique. Mais comme la politique n’est souvent qu’une vaste conversation, il est logique qu’internet y trouve sa place. Du coup, ce n’est pas forcément convainquant.

J’ai aussi montré comment le cinquième pouvoir était un contre-pouvoir, un pouvoir de vigilance. Je veux terminer sur une image plus positive. En donnant des exemples d’actions constructives de participations citoyennes, mais autres que celles déjà en œuvre sure le web lui-même (wikipedia, open source, calcul distribué…).

Par exemple, je pourrais parler du microcrédit. Sur le modèle eBay, des sites comme prosper.com et zopa.com inventent le prêt bancaire en P2P. En France, sur ce terrain de la finance solidaire, il y a la Nef.

Le Grand Soir a publié un article critique sur le microcrédit après l’attribution du prix Nobel de la Paix à Muhammad Yunus. Je crois tout de même qu’internet facilitera les échanges monétaires. En court-circuitant les grosses structures, il devrait amoindrir les coûts du crédit.

Je suis à la recherche d’autres exemples de ce type.